International
URL courte
Par
92717
S'abonner

Pour endiguer l’épidémie de nouveau coronavirus, les autorités indonésiennes ont l’intention de vacciner en premier la population jeune et active afin de créer une immunité de groupe, relate Bloomberg.

Alors que la stratégie vaccinale française contre le Covid-19 portera en premier lieu sur les publics les plus fragiles, l’Indonésie a opté pour une approche tout à fait opposée, rapporte Bloomberg.

Selon l’agence américaine, cet archipel du sud-est asiatique, qui compte plus de 267 millions d’habitants, devrait dans un premier temps immuniser les personnes actives et plus jeunes, qui sont, aux yeux des autorités, les plus à risque de diffuser la maladie.

«Notre objectif est l’immunité de groupe [...]. Une fois le groupe de population le plus actif et le plus exposé, les 18 59 ans, vacciné, il sera alors une forteresse pour protéger les autres groupes», explique Amin Soebandrio, directeur de l’Institut Eijkman de biologie moléculaire à Jakarta.

Plus de 650.000 cas détectés

Le gouvernement indonésien envisage d’écouler 246 millions de doses de vaccins afin d’arriver à cette immunité de groupe. Il s’agit du nombre de doses nécessaires pour toucher 67% des 18-59 ans, soit 107 millions de personnes qui représentent 40% de la population totale. Or, selon plusieurs définitions, l’immunité collective ne peut se faire qu’avec l’immunisation de 60 à 72% de la population d’un pays.

Selon les dernières données de l’université Johns-Hopkins, l’Indonésie totalise plus de 650.000 cas de contamination au nouveau coronavirus ainsi que plus de 19.500 décès.

Lire aussi:

Une fusillade éclate à côté du Pentagone, le secteur est bouclé
Vaccination obligatoire pour aller au restaurant à New York, une première aux USA
Des sous-marins nucléaires russes arpentent-ils vraiment les fonds marins de l’Atlantique?
Tags:
Indonésie, vaccination, immunité, Covid-19, pandémie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook