International
URL courte
Par
10923
S'abonner

L'incendie qui s'est déclaré dans l'hôpital universitaire SANKO de la ville de Gaziantep (sud-est de la Turquie) suite à une panne du système d'oxygène de l'unité des soins intensifs a fait huit morts, selon l'agence Anadolu.

L'incendie dû à une panne du système d'oxygène a fait huit morts dans l'unité des soins intensifs pour les malades du coronavirus dans l'hôpital universitaire SANKO à Gaziantep (sud-est de la Turquie), rapporte l'agence Anadolu.

Sept patients sont décédés sur les lieux et un huitième lors de son transport dans un autre hôpital. 14 autres malades soignés dans cette unité ont été transférés dans différentes cliniques.

L'incendie maîtrisé, une enquête ouverte

Les flammes ont été maîtrisées en peu de temps grâce à l'intervention du personnel de l'hôpital et des pompiers municipaux.

Le gouverneur de Gaziantep a annoncé que l'incendie s'était déclaré à 04h45 (02h45 à Paris) à la suite de l'explosion d'un appareil respiratoire à oxygène.

Une enquête judiciaire et administrative a été ouverte.

Lire aussi:

Infographie: mise à jour des dates clés du calendrier du déconfinement en France
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
D’un seul geste Cristiano Ronaldo fait perdre quatre milliards de dollars à Coca-Cola
L'antiracisme paye? Assa Traoré annonce un partenariat avec Louboutin
Tags:
hôpital, explosion, Gaziantep
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook