International
URL courte
Par
161156
S'abonner

Dans le sillage du dernier lot des strictes mesures anti-Covid introduites au Royaume-Uni à l'approche de Noël, le ministre de la Santé, Matt Hancock, a expliqué que la nouvelle forme du virus, se propageant plus rapidement, était «hors de contrôle».

Les nouvelles sévères restrictions s'avèrent indispensables après la découverte d'une nouvelle souche de coronavirus «hors de contrôle», a déclaré Matt Hancock, ministre britannique de la Santé, le lendemain de l'introduction des mesures.

«Nous avons agi très rapidement et de manière décisive», a indiqué le ministre à Sky News. «Malheureusement, la nouvelle souche était hors de contrôle. Nous avons été obligés de la maintenir sous contrôle», ce à quoi le pays devra faire face durant les deux mois à venir, a-t-il ajouté.

Vu que la situation était «très critique», le gouvernement a été obligé de restreindre les contacts sociaux.

«Ce sera très difficile de la garder sous contrôle jusqu'à ce que le vaccin soit répandu», a poursuivi M.Hancock.

Apparue mi-septembre?

M.Hancock a annoncé le 14 décembre la présence d’une nouvelle variante de Covid-19 sur le territoire britannique.

Le chef du gouvernement, Boris Johnson, a informé l'OMS du fait que cette nouvelle forme du virus était «jusqu'à 70%» plus transmissible que les autres variations connues.

Le gouvernement a instauré le 19 décembre le reconfinement de Londres, du sud-est de l'Angleterre et d'une partie de l'est du pays. Les commerces non essentiels ont fermé et tous les déplacements en dehors de ces zones -placées au niveau d'alerte le plus élevé- ont été interdits.

Depuis lors, plusieurs pays européens ont décidé -comme les Pays-Bas et la Belgique- ou considèrent la suspension des vols depuis le Royaume-Uni -notamment la France et l'Allemagne.

La souche devient en outre la forme «dominante» et a apparemment provoqué une hausse des hospitalisations en décembre, a constaté le conseiller scientifique du gouvernement, Patrick Vallance. C'est à Londres ou dans le Kent (sud-est) que cette variante est vraisemblablement apparue mi-septembre, a-t-il estimé.

 

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
souche de coronavirus, Covid-19, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook