International
URL courte
Par
115
S'abonner

Après la suspension du trafic en provenance du Royaume-Uni, les Français qui y séjournent s’inquiètent de savoir s’ils pourront venir en France pour Noël, indique le Huffington Post. Pour le moment, le gouvernement français ne conseille que de faire un test PCR et promet de rembourser les billets de train.

Suite à la détection d’une nouvelle souche du coronavirus au Royaume-Uni, plusieurs pays européens, dont la France, ont temporairement interrompu leurs liaisons avec les Îles britanniques. Dimanche 20 décembre, Paris a notamment annoncé une suspension pour 48 heures des déplacements de personnes et du fret avec personnel en provenance d’outre-Manche.

Cette décision sème le trouble chez les Français vivant en Grande Bretagne qui avaient le projet de venir passer les fêtes de Noël en France, fait savoir le Huffington Post.

Tout n’est pas perdu

L’exécutif français rappelle pourtant que la suspension du trafic n’est effective que pour une durée de 48 heures, jusqu’au 22 décembre donc, ce qui n’exclut pas la possibilité de rejoindre sa famille pour les vacances. Le gouvernement travaille à «définir une doctrine» commune aux pays de l’UE.

«Nous veillerons particulièrement à la situation spécifique des ressortissants français qui ont prévu de rentrer en France pour passer les fêtes de fin d’année en famille», indique le communiqué gouvernemental. «Nous les incitons d’ores et déjà à prendre leurs dispositions pour réaliser un test PCR dans les prochains jours.»

Un test PCR sera probablement obligatoire, quelle que soit la solution mise en place, insiste le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, sur le plateau de France 3.

Remboursement des billets

Le secrétaire d’État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a annoncé dimanche 20 décembre que «les billets [étaient] évidemment échangeables et remboursables». D’après lui, cela concerne «l’ensemble des opérateurs» (SNCF, Eurostar, compagnies aériennes et maritimes).

​Jean-Pierre Farandou, patron de la SNCF, a confirmé sur BFM TV que tous les billets concernés par cette suspension seront remboursés.

«On échangera ou remboursera intégralement» les billets pour le Royaume-Uni, a-t-il promis.

Lire aussi:

Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
Des centaines d’étudiants font la queue à Paris pour les distributions alimentaires – vidéo
Tags:
France, Royaume-Uni, coronavirus SARS-CoV-2, souche de coronavirus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook