International
URL courte
Par
4627
S'abonner

Moscou ne peut que «regretter» le nouveau lot de sanctions américaines qui vise plusieurs entreprises russes. Le Kremlin a qualifié cette démarche de «coup de pied».

Le Kremlin a commenté les nouvelles sanctions imposées le 21 décembre par le département américain du Commerce contre plusieurs dizaines d’entreprises russes.

«Nous ne pouvons que regretter qu’une énième administration américaine sortante préfère asséner un coup de pied à des relations bilatérales qui sont déjà en mauvais état», a lancé Dmitri Peskov. Et de poursuivre:

«Chaque coup de pied similaire nous éloigne de la normalisation et entrave beaucoup le processus de sortie de cette impasse néfaste pour nos relations bilatérales.»

De nouvelles entreprises sous le feu des sanctions

La veille, le département américain du Commerce a publié une liste de 103 entreprises de Russie et de Chine liées, dont le «consommateur final», selon la partie américaine, est «l’armée». Les entités en question, ainsi que le ministère russe de la

Défense et le Service russe de renseignement extérieur, seront soumises à des restrictions à l’exportation.

Le document comprend 45 sociétés russes et 58 chinoises, indique le département du Commerce sur son site officiel. Y figurent l'agence Rosoboronexport, la société Rostec, les constructeurs d'avions MiG et Sukhoi.

Les entreprises de la société d'État Rosatom ont été sanctionnées par les États-Unis pour la première fois depuis 2014.

Le document note qu'il ne s'agit que de la première tranche d'entreprises de cette liste.

Lire aussi:

Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Trois roquettes tirées en direction d'Israël depuis le territoire syrien
Tags:
sanctions, États-Unis, Moscou, Kremlin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook