International
URL courte
Par
3311106
S'abonner

Face au risque de voir les hôpitaux complètement submergés, le maire de Londres tire la sonnette d’alarme. Selon l’édile, s’il n’y a pas de réaction immédiate, le service de santé «pourrait être débordé et davantage de personnes mourront».

Le maire de Londres a déclaré l’état d’urgence dans la capitale britannique, car les hôpitaux sont menacés d'être «submergés».

«J'ai déclaré la situation d’incident majeur à Londres, car la menace que ce virus représente pour notre ville l'a amenée à une crise. Un Londonien sur 30 est maintenant atteint du Covid-19. Si nous n'agissons pas immédiatement, notre service de santé pourrait être débordé et davantage de personnes mourront», a écrit Sadiq Khan sur Twitter.

Selon un communiqué, le nombre de contaminations dépasse les 1.000 par 100.000 habitants dans la ville, où 7.034 personnes sont actuellement hospitalisées avec le Covid-19, soit 35% de plus que durant le pic de la première vague en avril. Parmi elles, 908 ont été placées sous respirateur (+42% entre le 30 décembre et le 6 janvier).

Sur les trois derniers jours, 477 personnes testées positives sont mortes dans les hôpitaux de Londres.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Tags:
Covid-19, Londres, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook