International
URL courte
Par
191534
S'abonner

Une nouvelle édition du One Planet Summit consacrée à la biodiversité a eu lieu lundi 11 janvier. La jeune activiste climatique Greta Thunberg a réagi sur son compte Twitter en la résumant en du «bla bla bla». Emmanuel Macron a décidé de répondre.

Des dirigeants et des acteurs économiques se sont réunis le 11 janvier pour une troisième édition du One Planet Summit, lancée à l’initiative de la France et consacrée cette année à la biodiversité. La conférence s’est pourtant déroulée sans grandes avancées: sans détailler les promesses ni mettre beaucoup plus d’argent sur la table, selon l’AFP.

Sur Twitter, l’activiste climatique suédoise Greta Thunberg a résumé le sommet en un tweet critique de 10 points qui commencent par l’expression «bla bla bla».

​«En 2010, nos dirigeants ont signé “des objectifs ambitieux pour protéger la biodiversité et les écosystèmes”. En 2021, ils avaient échoué sur chacun d’entre eux. Chaque jour, ils choisissent de ne pas agir. Au lieu de cela, ils signent des objectifs futurs plus “ambitieux” et non contraignants, tout en adoptant des politiques qui ne changent rien aux activités destructrices», a écrit l’activiste sur son compte Twitter.

​Macron répond

Le Président de la République a choisi la fin de la séance pour répondre à la jeune militante écologiste.

«Les choses ne changent pas du jour au lendemain. Elles supposent des actions concrètes sur le terrain», a-t-il souligné pour répondre «aux gens qui nous dirons c’est du bla-bla», «qui adorent la déploration et qui vont continuer à dire “on va tous mourir”», a lancé Emmanuel Macron, s’adressant probablement à Greta Thunberg, selon le HuffPost.

Pour le dirigeant français, le changement est possible «si on a la bonne capacité de se mobiliser, si on est précis et concret avec des dates et des chiffres». C’est pourquoi il considère le One Planet Summit «extrêmement utile» comme il y a «des rendez-vous, des responsabilités et la transparence sur les résultats».

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Tags:
Emmanuel Macron, biodiversité, sommet, Greta Thunberg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook