International
URL courte
Par
4924
S'abonner

Commentant les manœuvres militaires conjointes impliquant la Russie et la Chine, le ministre russe des Affaires étrangères a affirmé qu’elles ne prenaient pas le Japon pour cible, mais visaient à assurer l'état de préparation des forces aérospatiales des deux pays.

Lors de sa conférence de presse annuelle portant sur le bilan de l’année écoulée, tenue ce lundi 18 janvier, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a déclaré que l’objectif des exercices militaires conjoints russo-chinois était d’assurer le niveau de préparation au combat de l'aviation défendant les frontières des deux pays et ne visaient pas le Japon.

«Ils [les exercices conjoints, ndlr] ne sont pas contre le Japon, ils ont pour but de tout simplement assurer l’aptitude opérationnelle de l'aviation, chargée de garantir la sécurité des frontières de la Fédération de Russie et de la République populaire de Chine», a-t-il déclaré.

Qualifiant les relations avec le Japon de «très bonnes», le ministre russe des Affaires étrangères a estimé qu’il y avait toujours eu «des liens amicaux, des sympathies personnelles du Président russe et de ses homologues japonais, des Premiers ministres». Il s'est par ailleurs dit confiant sur le fait que Moscou établisse des contacts personnels également avec le Premier ministre japonais Yoshihide Suga, en poste depuis septembre 2020.

Plusieurs exercices conjoints déjà réalisés

En rappelant que les armées de terre russe et chinoise avaient déjà réalisé des exercices conjoints plusieurs fois, il a précisé que cette fois-ci il s’agissait de manœuvres des forces aérospatiales des deux pays.

«Si nous parlons de la situation militaire dans la région, oui, nous sommes engagés dans un travail conjoint avec la Chine, y compris sous forme d'exercices militaires», a-t-il expliqué avant de préciser que des exercices russo-chinois avaient déjà eu lieu dans le cadre d'Organisation de coopération de Shanghai, ainsi que dans un cadre bilatéral.

Lire aussi:

Régionales: «Ces élections étaient sabotées dans tous les sens du terme»
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
«Vivre le naufrage»: Michel Onfray prédit le déclin de la société française
Tags:
Japon, Russie, Chine, aviation, exercices
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook