International
URL courte
Par
17924
S'abonner

Le Président français a commenté, au cours d'une vidéoconférence avec l'Atlantic Council diffusée le 4 février, le blocage de Donald Trump sur les réseaux sociaux décidé après l’invasion du Capitole.

Lors d’une visioconférence avec le think tank américain Atlantic Council, Emmanuel Macron a dit que les grandes sociétés de la technologie «ont tué toutes les plateformes où [Trump, ndlr] et ses partisans pouvaient s’exprimer».

«Ce n’est pas une réponse démocratique […]. Je ne veux pas vivre dans une démocratie où les décisions clés et la décision de couper votre micro […] sont prises par un joueur privé, par un réseau social privé.»

Le Président a dit souhaiter que «ça soit décidé par une loi votée par votre représentant ou alors par votre réglementation, gouvernance, discutée démocratiquement et approuvée par des leaders démocratiques».

«Nouvelle violence»

Lors de la même conférence, Emmanuel Macron a également dressé un parallèle entre les manifestations des Gilets jaunes et l’invasion du Capitole après avoir parlé de l’important impact des réseaux sociaux.

«2018 en France, 2021 aux États-Unis: voilà en effet la nouvelle violence dans nos démocraties, largement liée à ces réseaux sociaux», a-t-il souligné.

Blocage de Trump

Twitch, Twitter, Facebook, YouTube et Instagram avaient précédemment suspendu pour une durée indéfinie les comptes de Donald Trump en lien avec ses déclarations sur l’assaut du Capitole. 

Facebook et Instagram ont par la suite rétabli les comptes.

Lire aussi:

Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
Des journalistes de BFM TV verbalisés par la police dans un restaurant clandestin à Paris
Une base aérienne américaine en Irak subit une attaque «massive» de roquettes
Panique sur l’économie? «Une remontée des taux serait dramatique en Europe»
Tags:
Emmanuel Macron, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook