International
URL courte
Par
12581
S'abonner

Le 12 février, l’administration de Twitter a suspendu le compte de la délégation russe aux négociations de Vienne sur la sécurité militaire et le contrôle des armements, indique son chef. Ensuite, le réseau social l'a débloqué, toujours sans explication.

Twitter a bloqué le compte officiel de la délégation russe aux négociations de Vienne sur la sécurité militaire et la maîtrise des armements, fait savoir ce samedi 13 février Konstantin Gavrilov, chef de la délégation.

«Le 12 février, Twitter a bloqué le compte officiel de la délégation russe aux négociations sur le contrôle des armements. Quelles en sont les raisons? La position alternative de la Russie dans l'évaluation de la situation politique actuelle en Europe, exprimée lors du séminaire de l'OSCE sur les doctrines militaires? Bloquer des comptes officiels qui reflètent la position de principe officielle d'un pays ou d'un autre est une censure flagrante», écrit-il sur son compte Twitter personnel.

​Tant que l’accès au compte de la délégation russe sera suspendu, toutes les informations seront publiées sur le compte personnel de son chef, ainsi que sur la page Facebook de la délégation, indique M.Gavrilov.

Problème technique?

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a noté ce samedi qu’une demande avait déjà été envoyée.

«Nous avons déjà envoyé une demande à la société. Nous espérons qu'il s'agit d'un problème purement technique», a-t-elle déclaré.

Quelques temps plus tard, Twitter a sans explication débloqué le compte de la délégation russe, a fait savoir M.Gavrilov:

«Twitter a débloqué le compte sans explication, il y a littéralement 20 minutes. Mais tous les abonnés ont disparu, nous allons repartir de zéro. Le contenu a été gardé.»

Blocage des comptes dénoncé

Suite à une série de blocages de comptes par des grands réseaux sociaux américains, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré fin janvier qu’une telle restriction du contenu portait un coup au système de valeurs démocratiques et contredisait le principe de la liberté d'expression.

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Scènes de violences urbaines à Lyon entre la police et des habitants d'un quartier – vidéos
Tags:
contrôle, armements, Twitter, fermeture des comptes, blocage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook