International
URL courte
Par
381420
S'abonner

Avec près de 500.000 Américains morts du Covid-19, l’épidémie a causé aux États-Unis des pertes humaines supérieures à celles subies par le pays dans ses guerres les plus meurtrières du XXe siècle.

Le nombre de décès liés au Covid-19 aux États-Unis a dépassé celui des Américains tombés au champ d’honneur lors des deux Guerres mondiales, additionnés de ceux morts durant la Guerre du Vietnam.

Selon les récents calculs de l’université Johns-Hopkins, 498.800 Américains sont décédés après avoir contracté le nouveau coronavirus. Le département des Anciens combattants des États-Unis estime à 53.400 le nombre de GIs tombés lors de la Première Guerre mondiale, tandis que pour la Seconde, ce nombre s’élève à 291.500 et pour celle du Vietnam à 47.400. Ces chiffres ne prennent pas en compte les soldats disparus et décédés des suites de blessures.

C’est le quotidien The New York Times qui a attiré l’attention sur ces statistiques. En Une, le journal a publié une infographie composée de près de 500.000 points noirs dont chacun symbolise un Américain mort à cause du Covid-19:

Les États-Unis sont le pays qui affiche actuellement le plus lourd bilan humain dans le contexte de la pandémie. Ils sont suivis par le Brésil (246.500 morts) et le Mexique (179.700).

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
Tags:
Première Guerre mondiale, Seconde Guerre mondiale, États-Unis, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook