International
URL courte
Par
3319
S'abonner

Un bar dont le niveau de contamination radioactive était cinq fois supérieur aux normes a été pêché au large de Fukushima, au Japon. La pêche de cette espèce a été en conséquence suspendue.

L’association des pêcheurs de la préfecture japonaise de Fukushima a fait état de la découverte d’un premier poisson contaminé par radioactivité en deux ans, rapporte la chaîne de télévision locale NHK.

Le niveau de contamination du bar en question est cinq fois supérieur aux normes établies au niveau national. Suite à l'incident, l’association a pris la décision de suspendre la pêche de cette espèce au large de la préfecture.

Le tsunami dévastateur qui a frappé le nord-est du Japon en mars 2011, faisant près de 16.000 morts et plus de 2.500 disparus, a également entraîné la fusion des cœurs de plusieurs réacteurs de la centrale Fukushima-1, provoquant la plus grave crise nucléaire connue par l'humanité depuis la catastrophe de Tchernobyl.

Actuellement, des travaux de décontamination se poursuivent sur le site et dans ses alentours. Plus tôt en février, la société Tokyo Electric Power Company (TEPCO) avait constaté des fuites d’eau des piscines de combustible irradié à Fukushima suite à un séisme de magnitude 7,3.

Lire aussi:

Les Républicains en tête des régionales en France, devant le RN et la gauche, selon des estimations
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
radioactivité, contamination, Fukushima, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook