International
URL courte
Par
5458
S'abonner

Un membre d’une milice pro-iranienne a trouvé la mort et deux autres ont été blessés dans le raid aérien américain mené le 25 février en Syrie, a fait savoir le porte-parole du Pentagone.

Les frappes aériennes américaines réalisées la semaine dernière en Syrie ont tué un membre d’une milice soutenue par l’Iran et en ont blessé deux autres, annonce le Pentagone.

«Nous estimons qu’un milicien a trouvé la mort et deux autres ont été blessés», rapporte le porte-parole du département de Défense John Kirby lors d’une conférence de presse.

Selon lui, la partie américaine ignore pour le moment si la victime était d’origine iranienne, et continuera donc à recueillir les informations nécessaires.

Damas saisit le Conseil de sécurité

Le 25 février, l’US Air Force avait réalisé des frappes contre des infrastructures situées dans l'est de la Syrie. Par la suite, Joe Biden a expliqué que les sites visés par les frappes appartenaient à des milices pro-iraniennes qui préparaient des attaques contre des Américains.

Suite aux frappes, Damas a demandé au Conseil de sécurité de l’Onu d’adopter des mesures immédiates pour mettre fin aux attaques menées par son membre permanent sur le sol syrien.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
Iran, frappe aérienne, États-Unis, Syrie, Pentagone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook