International
URL courte
Par
419814
S'abonner

Premier prototype à réussir son atterrissage, après deux vols d'essais qui se sont conclus par une explosion dans l'ultime phase de la descente, le SN10 a fini en morceaux environ huit minutes après son retour.

Le troisième vol d'essai du prototype Starship de SpaceX, la firme fondée par l'homme d'affaires Elon Musk, semblait une réussite, l'appareil étant parvenu le 3 mars à atterrir sans encombre au centre de Boca Chica au Texas, son point de départ, mais il a finalement explosé quelques minutes plus tard. Son système automatique anti-incendie n'a pas réussi à éteindre complètement les flammes à la base de la fusée.

Starship est un prototype auto-guidé destiné à lancer le véhicule de transport lourd que développe SpaceX pour emmener des humains et jusqu'à 100 tonnes de fret sur la Lune et sur Mars lors de futures missions.

Ce troisième essai en l'espace de trois mois a eu un goût mitigé pour Elon Musk, qui est aussi le patron de Tesla.

«RIP SN10, démobilisation honorable», a-t-il écrit sur Twitter en réponse à un message d'un admirateur le félicitant pour son travail.

Lire aussi:

Meurtre d’Éric Masson à Avignon: quatre suspects interpellés, dont le tireur présumé
«Nos aînés ont raison»: nouvelle tribune de militaires, en activité
«D’autres vaccins sont plus efficaces» que l’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Tags:
explosion, atterrissage, Texas, Elon Musk, SpaceX, Starship
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook