International
URL courte
Par
Le vaccin AstraZeneca suspendu dans plusieurs pays (44)
527104
S'abonner

Le régulateur européen reste «fermement convaincu» que les bénéfices du vaccin d’AstraZeneca surpassent ses inconvénients, a annoncé la directrice de l’EMA sur fond de cas de thrombose ayant suivi l’injection.

Face au rejet du vaccin d’AstraZeneca par plusieurs pays de l'Union en raison des craintes d'effets secondaires graves, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a clarifié sa position ce mardi.

L'institution a entamé une évaluation de chacun des cas qui lui ont été signalés et prévoit de rendre ses conclusions jeudi, a dit sa directrice Emer Cooke lors d'une conférence de presse en ligne.

«Nous continuons d'évaluer tous les effets secondaires possibles du vaccin», a-t-elle déclaré. «Cette situation [avec des caillots sanguins] n'est pas surprenante lorsqu'il s'agit de la vaccination de millions de personnes. Et le rôle de l'EMA est de déterminer si cela est un effet secondaire ou s’il s’agit juste d’une coïncidence».

Les essais cliniques ont montré «de très petits nombres de développements de caillots sanguins».

Selon elle, ces cas d’effets secondaires ne sont pas liés à un lot de vaccin concret.

Une mise à jour à venir

Le comité de sécurité de l'EMA, dont le siège se trouve à Amsterdam, s’est réuni mardi pour évaluer de nouvelles informations. Il doit arriver à une conclusion lors d'une réunion spéciale jeudi, a déclaré la directrice.

«C'est donc un processus continu. Je ne suis pas ici pour vous donner la mise à jour d'un examen scientifique», a-t-elle prévenu.

Le Groupe consultatif d'experts de l'OMS sur la vaccination se réunit également mardi pour discuter du vaccin développé par le laboratoire AstraZeneca et l'université d'Oxford.

Dossier:
Le vaccin AstraZeneca suspendu dans plusieurs pays (44)

Lire aussi:

Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
L’intrusion de gens du voyage met ce club du foot français dans une «situation catastrophique» - photos
«Il y a quelque chose sur votre menton»: Joe Biden pris au dépourvu devant les caméras - images
Tags:
AstraZeneca, contrat d'utilisation, vaccination, vaccin, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook