International
URL courte
Par
122210
S'abonner

Le propriétaire d'une tour de 71 étages à Shenzhen, dans le sud de la Chine, a décidé de fermer le bâtiment vendredi, le temps d'essayer de comprendre l'origine des secousses qui ont fait vibrer le gratte-ciel cette semaine.

Haut de 356 mètres, le SEG Plaza sera fermé aussi bien aux employés qui travaillent dans ses bureaux qu'aux clients des boutiques situées dans la partie basse de l'immeuble, afin de procéder à des inspections, a déclaré la société Shenzhen Electronics Group.

Reuters n'a pas pu contacter Shenzhen Electronics dans l'immédiat.

Mardi, le gratte-ciel a tremblé au point de déplacer des objets sur les bureaux. Les employés ont été évacués et des vidéos partagées sur les réseaux sociaux ont montré des piétons paniqués fuyant les abords de la tour.

Plusieurs bâtiments voisins ont également été évacués et la police et les pompiers ont bouclé les environs.

La structure principale de l'immeuble est sûre et aucune fissure n'a été décelée, ni dans l'immeuble ni aux abords, ont déclaré les autorités de Shenzhen mercredi. Les premières investigations ont permis d'écarter l'hypothèse d'un tremblement de terre.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Rencontre Biden-Poutine: «les Américains ont compris que leur politique russophobe était allée trop loin»
Tags:
gratte-ciel, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook