International
URL courte
Par
54312
S'abonner

Des militants pacifistes ont peint une «rivière de sang» sur les marches du consulat israélien à Toronto pour protester contre les frappes de Tsahal à Gaza. Des manifestations pour la Palestine se tiennent aussi ce samedi à Londres et Téhéran.

Les marches devant le consulat d’Israël à Toronto, au Canada, ont été éclaboussées ce samedi 22 mai de peinture rouge lors d’une action de protestation contre les hostilités entre Tsahal et les militants palestiniens dans la bande de Gaza et les livraisons d’armes canadiennes à Israël, a annoncé l’organisation anti-guerre World Beyond War Canada.

Les manifestants brandissaient des pancartes «Israël et Canada, vous avez du sang sur les mains» et «Arrêtez l’apartheid d’Israël».

​L’action a été organisée par World Beyond War Canada et les associations Independent Jewish Voices (IJV), Just Peace Advocates et l’Institut canadien de politique étrangère moins de 24 heures après la conclusion d'un accord de cessez-le-feu entre Israël et des groupes armés à Gaza, lequel avait été négocié par l'Égypte et était entré en vigueur le 21 mai au matin.

«Nous rendons visible la violence israélienne devant les portes du consulat à Toronto. Nous empêchons quiconque d'entrer et de sortir des bureaux de la mission israélienne sans être confronté à l'effusion de sang dont ils sont complices», a indiqué World Beyond War Canada sur Twitter.

​Dans une déclaration à CTV News Toronto, Galit Baram, consul général d’Israël, a qualifié l’action de vandalisme. Selon elle, les frappes de Tel Aviv contre Gaza sont de la légitime défense.

Des manifestations de Londres à Téhéran

D’autres manifestations pro-Palestine se déroulent ce samedi 22 mai au Royaume-Uni, en Iran et en Bosnie-Herzégovine.

Un rassemblement solidaire avec les Palestiniens de la bande de Gaza se tient notamment à Londres, non loin du parlement.

Des centaines de personnes tenant des pancartes «Libérez la Palestine» ont marché dans les rues de la capitale britannique.

​À Téhéran, un groupe de partisans de la Palestine et du Front de résistance a scandé des slogans anti-israéliens et anti-américains, réclamant la liberté pour la Palestine.

​Ils ont incendié un drapeau d’Israël et condamné les attaques de Tsahal contre la bande de Gaza, relate l’agence de presse iranienne IRNA.

​Un rassemblement de soutien à la Palestine a eu lieu ce samedi 22 mai à Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine (BiH).

​Des centaines de personnes se sont réunies devant le siège de l’administration municipale, à l’initiative de la communauté palestinienne.

«Nous voulons que la communauté internationale, qui affirme qu’Israël a le droit de se défendre, se pose la question: contre qui se défendre?! Nous envoyons un signal de paix au peuple palestinien et un signal qu'il n'est pas seul de Sarajevo, la Jérusalem européenne», a déclaré l’ambassadeur de Palestine à Sarajevo, Rezek Namura, sur Avaz TV.

En France, une manifestation pro-Palestine est organisée ce samedi à Paris. Le 15 mai, des soutiens à la Palestine se sont aussi réunis dans la capitale française malgré l’interdiction des autorités. Encerclés par les forces de l’ordre, ils ont été dispersés avec un canon à eau.

Hostilités et cessez-le-feu Israël-Hamas

La situation à la frontière entre Israël et la bande de Gaza s'est aggravée le soir du 10 mai. Depuis le début de l'escalade, environ 4.340 roquettes ont été tirées depuis l'enclave palestinienne, selon Tsahal. Environ 640 d'entre elles sont tombés à l'intérieur de l'enclave.

Selon les dernières informations, 12 personnes ont été tuées en Israël, plus de 50 autres ont été grièvement blessées. Le nombre de Palestiniens tués dans les frappes aériennes israéliennes de représailles a atteint 232, dont 65 enfants, et 1.900 personnes ont été blessées.

Le 20 mai, le cabinet de sécurité israélien a accepté l'initiative du Caire d’un cessez-le-feu inconditionnel. Taher al-Nono, conseiller du chef du bureau politique du Hamas Ismaïl Haniyeh, a déclaré que le mouvement respecterait le cessez-le-feu si Israël y adhérait. Le cessez-le-feu est entré en vigueur dans la nuit du 20 au 21 mai.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Rencontre Biden-Poutine: «les Américains ont compris que leur politique russophobe était allée trop loin»
Tags:
Israël, Téhéran, Sarajevo, Toronto, Londres, manifestation, Palestine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook