International
URL courte
Par
213120
S'abonner

Les sociétés pharmaceutiques ont dégagé d’importants bénéfices depuis la création des vaccins anti-Covid, engendrant l’apparition de neuf nouveaux milliardaires.

Alors que les membres du G20 se sont engagés à favoriser l’accès aux vaccins anti-Covid aux pays pauvres, un rapport de l’association People’s Vaccine Alliance affirme que neuf nouveaux milliardaires sont apparus dans le sillage des campagnes de vaccination.

Ces neuf personnalités sont toutes liées à de grandes industries pharmaceutiques. Et plus précisément à trois d’entre elles: l’américain Moderna, qui a fait la fortune de son PDG Stefan Bansel et de plusieurs investisseurs, l’allemand BioNTech, qui a produit le vaccin Tozinaméran en compagnie de Pfizer, et le chinois CanSino Biologics qui a vu ses co-fondateurs s’enrichir.

La fortune totale de ces nouveaux milliardaires se chiffre à 19,3 milliards de dollars. Assez pour faire vacciner toute la population des pays les moins avancés, précise encore le rapport.

«Ces milliardaires sont le visage humain des énormes profits que font plusieurs sociétés pharmaceutiques, grâce au monopole détenu sur les vaccins. Ces vaccins ont été financés par des fonds publics et devraient être un bien public mondial et non une opportunité de profit privé», souligne dans ce rapport Anna Marriott, responsable de la politique de santé chez Oxfam.

Une critique qui fait écho aux débats sur la levée des brevets, afin de permettre une plus large production de vaccins. Les États-Unis s’étaient dit favorables à cette levée des droits sur la propriété intellectuelle début mai, avant qu’Emmanuel Macron ne leur emboîte le pas. Vladimir Poutine avait également demandé à la vice-Première ministre russe, Tatiana Golikova, de se pencher sur le problème. L’épineuse question n’a cependant pas été tranchée à l’issue du récent sommet du G20.

Toujours plus riches

La pandémie n’a pas seulement profité au secteur pharmaceutique, puisque plusieurs autres milliardaires ont vu leurs bénéfices exploser depuis janvier 2020. Outre-Atlantique, 75% des 722 milliardaires sont ainsi devenus encore plus riches qu’avant la crise sanitaire, à en croire les données collectées par Forbes.

Sans surprise, le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, a été l’un des grandes gagnants de cette période, qui a vu la fermeture de certains commerces et l’explosion des ventes en ligne. Entre janvier 2020 et avril 2021, sa fortune a ainsi augmenté de 86 milliards de dollars. De quoi le consoler de son divorce en 2019, considérés comme l’un des plus chers de l’histoire.

Elon Musk a fait encore plus fort, s’enrichissant grâce au bond de l’action Tesla, qui a explosé de plus de 700% durant l’épidémie. De quoi faire du patron de SpaceX le deuxième homme le plus riche du monde, derrière Jeff Bezos, selon le classement 2021 de Forbes.

En France aussi, les affaires des plus riches semblent florissantes, comme en témoigne la flambée du CAC 40 depuis le début de l’année. Après être tombé dans les abîmes suite au «coronakrach», l’indice français a en effet rebondi jusqu’à accrocher la barre des 6.300 points, qu’il n’avait plus touchée depuis l’automne 2000.

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Les temps forts du sommet Poutine-Biden à Genève
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
Tags:
Moderna, pharmaceutique, Jeff Bezos, milliardaires, vaccin, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook