International
URL courte
Par
2226
S'abonner

Visé par des tirs le 6 juillet dernier en plein centre d’Amsterdam, le journaliste néerlandais spécialisé dans les affaires criminelles Peter R. de Vries a succombé à ses blessures, selon une chaîne de télévision.

Le journaliste d’investigation néerlandais Peter R. de Vries, grièvement blessé dans une attaque à Amsterdam la semaine dernière, est décédé, rapporte RTL Nieuws citant un communiqué de la famille du défunt.

Le 6 juillet dernier, le journaliste âgé de 64 ans avait été visé par des tirs en plein centre d’Amsterdam, au moment où il venait de quitter un studio de télévision après une émission-débat dans laquelle il était intervenu en tant qu’invité.

Selon la télévision publique NOS, des témoins ont entendu cinq coups de feu et vu que le journaliste avait reçu une balle dans la tête.

Deux suspects interpellés

Deux individus soupçonnés d’avoir tiré sur M.de Vries ont été interpellés par les forces de l’ordre le soir de la même journée dans une voiture sur une autoroute près de La Haye. Les médias les ont identifiés comme un ressortissant polonais de 35 ans résidant à Maurik, dans le centre du pays, et un habitant de Rotterdam âgé de 21 ans.

Journaliste et présentateur de télévision, Peter R. de Vries est connu aux Pays-Bas pour son rôle dans plusieurs affaires criminelles. Il est régulièrement apparu en tant que témoin, porte-parole de victimes ou figure dans le cercle proche de témoins clé. Le long de sa carrière, il a reçu plusieurs menaces de mort.

Depuis 2020, le journaliste a été l'un des conseillers et confidents du principal témoin à charge dans l'affaire contre Ridouan Taghi, le «criminel le plus recherché des Pays-Bas» arrêté en 2019 à Dubaï. À l'époque, M.de Vries a posté un tweet déclarant que selon des informations de la police, son nom figurait sur la liste de mort de Taghi.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
attaque, journalistes, Amsterdam, Pays-Bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook