Maghreb
URL courte
Par
142
S'abonner

En prison depuis le 23 août, Nabil Karoui, candidat au second tour de la présidentielle tunisienne, sera libéré mercredi 2 octobre, indique un magistrat, précisant que le présidentiable s’engageait à accepter les résultats du scrutin qui se tiendra probablement le 13 octobre.

Dans un message publié sur son compte Facebook, le magistrat Hatem El Euchi, ex-ministre des Domaines de l’État et des Affaires foncières, et dirigeant du parti Tahya Tounes («Vive la Tunisie»), affirme que le candidat à la présidentielle Nabil Karoui sera libéré de prison mercredi 2 octobre.

«Le plus important dans tout cela et avec le début de la campagne présidentielle, j’espère que le processus démocratique sera sauvé, que Nabil Karoui accepte les résultats de cette élection et qu’il ne prétexte pas qu’il y a eu une inégalité des chances», ajoute-t-il.

Par ailleurs, M.El Euchi précise que, selon des informations qu’il détient, «Nabil Karoui a promis de ne pas présenter de recours auprès du tribunal administratif contre les résultats du second tour de la présidentielle s’il sort perdant de cette échéance électorale».

L’arrestation

Lundi 30 septembre, une source du ministère tunisien de la Justice a confié à l’agence Tunis Afrique Presse (TAP) que l’inspection générale avait transmis son premier rapport inhérent aux procédures d’émission de deux mandats de dépôt contre Nabil et Ghazi Karoui au Conseil de l’ordre judiciaire, soulignant que «les procédures légales suivies étaient grosso modo correctes».

Lors de l’arrestation et incarcération de Nabil Karoui le 23 août, le parquet de la Cour d’appel de Tunis avait indiqué que «les mandats de dépôt ont été émis dans le cadre de l’application de l’article 117 du code des procédures pénales».

L’arrestation du présidentiable intervenait dans le cadre d’une affaire «liée à des crimes de blanchiment d’argent, d’évasion fiscale, d’escroquerie, où sont accusés Ghazi et Nabil Karoui», a insisté le parquet.

Date du second tour

Sur son site internet, la radio Mosaïque FM informe que tous les recours introduits contre les résultats préliminaires du premier tour de l’élection présidentielle ont été rejetés lundi 30 septembre par la Cour d’appel du tribunal administratif de Tunis.

Ainsi, le second tour de la présidentielle devrait se tenir le 13 octobre, tel qu’annoncé auparavant par Nabil Baffoun, président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE). Selon la presse tunisienne, l'ISIE confirmera cette date sous 48 heures.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
élection présidentielle, élections législatives, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook