Ecoutez Radio Sputnik
    comprimés

    La consommation exponentielle de psychotropes par les Algériens conduit à d'énormes saisies

    © AFP 2019 Philippe Huguen
    Maghreb
    URL courte
    10163
    S'abonner

    Pas moins de 1,2 million de comprimés psychotropes ont été saisis en Algérie durant la première moitié de l’année 2019, indique l'Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie, qui ajoute que 300 kilogrammes de cocaïne et 23 tonnes de résine de cannabis ont été également interceptés.

    Au cours du premier semestre 2019, plus d’un million de comprimés psychotropes ont été saisis par les services de sécurité algériens, a déclaré Bouzarti Noureddine, responsable à l'Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Onldt), cité par l’Algérie Presse Service (APS). Il a par ailleurs ajouté que d’importantes quantités de résine de cannabis, de cocaïne et d’héroïne avaient également été interceptées par les forces de l’ordre.

    «Le bilan de l'Onldt fait état de la saisie de pas moins de 1,2 millions de comprimés psychotropes», a-t-il annoncé, soulignant que pour la même période, 23 tonnes de résine de cannabis, 300 kilogrammes de cocaïne et 295 grammes d’héroïne ont été interceptés par les forces de l’ordre.

    Pour le responsable, ces chiffres indiquent que les jeunes consomment aujourd’hui plus de psychotropes qu’au court des années précédentes, quand ils préféraient le cannabis.

    Le nombre d’affaires liées à la drogue traitées par la justice est passé de 18.653 en 2014, à plus 33.000 en 2018, a souligné M.Bouzarti.

    Entre 2014 et 2016, les services de sécurité algériens ont saisi 416 tonnes de résine de cannabis avant de tomber à 52 tonnes en 2017 et à 32 tonnes en 2018, a-t-il précisé.

    En mai 2018, la marine algérienne a intercepté au large des côtes de la ville d’Oran, dans l’ouest du pays, une cargaison de 700 kilogrammes de cocaïne. Traitée à part dans le cadre d’enquêtes en liaison avec le narcotrafic, cette affaire, toujours en cours, a conduit de nombreux ex-hauts responsables algériens devant la justice.

    Tags:
    résine de cannabis, cannabis, héroïne, cocaïne, lutte antidrogue, trafic de drogue, drogue, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik