Maghreb
URL courte
Par
Présidentielle en Algérie (2019) (59)
303426
S'abonner

Après la victoire d’Abdelmadjid Tebboune à la présidentielle du 12 décembre en Algérie, son porte-parole Mohamed Lagab a remercié dans son commentaire à Sputnik les électeurs et l’armée et a déclaré que la fondation d’une nouvelle Algérie commençait.

«Nous remercions le peuple algérien pour sa confiance en Abdelmadjid Tebboune et nous tenons à présenter nos remerciements à la direction de l’Armée nationale populaire, qui a accompagné le Hirak lors de sa dernière destination qu’est l’organisation de l’élection présidentielle», a déclaré Mohamed Lagab, le porte-parole du Président algérien élu, commentant les résultats de la présidentielle.

Soulignant que le camp de Tebboune était conscient des difficultés du moment, il a insisté sur le fait qu’il fallait réunir les efforts de tout le monde pour bâtir une Algérie forte, ce à quoi, explique-t-il ont rêvé les «martyres et ce à quoi rêve le peuple algérien dans son ensemble».

«Nous pouvons dire que maintenant commence la fondation d’une nouvelle Algérie et nous sommes conscients que le moment est difficile et demande beaucoup d’efforts à tout le monde, en vue d’atteindre la réalisation de l’objectif qui est la construction d’un pays fort».  

Présidentielle du 12 décembre

Le lendemain du vote, la victoire d’Abdelmadjid Tebboune, ancien Premier ministre éclair d’Abdelaziz Bouteflika en 2017, a été annoncée par la Commission électorale du pays.

Il a été élu avec 58,15% des voix, devançant largement Abdelkader Bengrina (17,38%).

Viennent ensuite Ali Benflis (10,55%) et Azzedine Mihoubi (7,26%), et c’est Abdelaziz Belaid (6,66%) qui clôt la liste.

Le taux de participation a été évalué à l’intérieur du pays à 41,13% des inscrits.

Dossier:
Présidentielle en Algérie (2019) (59)

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Covid-19: des «super-contaminateurs» dans la nature? Un médecin appelle à changer la politique de test
Tags:
élection présidentielle, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook