Maghreb
URL courte
Par
15967
S'abonner

Le gouvernement algérien a octroyé une aide humanitaire de 270 tonnes aux Libyens acheminée par des avions de transport de l’Armée nationale populaire, a affirmé la présidente du Croissant-Rouge algérien.

Sur ordre du Président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, le Croissant-Rouge algérien (CRA) a lancé une opération d’acheminement d’aides humanitaires vers la Libye, rapporte l’agence officielle Algérie Presse Service (APS). Avec l’envoi de trois convois les 4, 13 et 20 janvier, le CRA a acheminé 270 tonnes de denrées alimentaires, d'eaux minérales, médicaments, couches et groupes électrogènes, octroyés par le gouvernement algérien, détaille l’APS.

​Dans une déclaration à la presse, Saïda Benhabiles, présidente du CRA, a affirmé que le troisième convoi «sera acheminé via un pont aérien militaire de l'aéroport de Boufarik [à l’ouest d’Alger, ndlr] où trois avions cargo ont été mobilisés par le commandement de l'Armée nationale populaire (ANP), vers In Amenas».

Le CRA procédera par la suite à «l'acheminement de cette aide au niveau du poste frontalier de Ghadamès en coordination avec le Croissant-Rouge libyen (CRL), avec lequel il est lié par une convention de partenariat et de coopération», a précisé Mme Benhabiles.

​L’opération décidée par le Président Tebboune vise «à acheminer 100.000 tonnes d’aides humanitaires en Libye», a affirmé le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum. Une première en termes de volume dans la politique de solidarité envers ce pays menée par l’Algérie qui a déjà envoyé de l’aide humanitaire en Libye durant les dernières années suivant la chute du pouvoir de Mouammar Kadhafi.

L’Algérie «prête à recevoir le dialogue interlibyen»

Le 19 janvier, une conférence internationale consacrée au règlement de la situation en Libye a eu lieu à Berlin avec la participation de la France, des États-Unis, de la Russie, de la Turquie, de l’Égypte, du Royaume-Uni, des Émirats arabes unis, de l’Algérie, de l’Italie, du Congo Brazzaville, de l’Union africaine (UA), de l’Onu et de l’UE.

Lors de ce sommet, Abdelmadjid Tebboune a annoncé la disponibilité de son pays pour accueillir le dialogue entre les différentes parties libyennes en vue de consacrer une solution politique et pacifique au conflit dans ce pays, a rapporté l’agence officielle Algérie Presse Service (APS).

«L’Algérie est prête à abriter ce dialogue escompté entre les frères libyens», a affirmé le chef de l’État algérien. Dans le même sens, le Président a rappelé les efforts de son pays pour inciter «les parties libyennes à adhérer au processus de dialogue, parrainé par les Nations unies et accompagné par l’Union africaine (UA), en vue de former un gouvernement d’entente nationale apte à gérer la transition et la réédification des institutions de l’État libyen».

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Tags:
crise politique, crise libyenne, convois humanitaires, couloir humanitaire, Libye, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook