Maghreb
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
12135
S'abonner

Le ministre algérien de la Santé a affirmé devant la presse qu’aucun cas de coronavirus n’avait été enregistré parmi les 31 Algériens, dix Tunisiens, trois Libyens et quatre Mauritaniens rapatriés lundi 3 février de Chine par un avion d’Air Algérie.

Tous les Algériens, Tunisiens, Libyens et Mauritaniens rapatriés lundi 3 février de la ville de Wuhan en Chine à bord d’un avion d’Air Algérie sont sains et n’ont pas été contaminés par le coronavirus, a affirmé le ministre algérien de la Santé Abderrahmane Benbouzid, cité par l’agence officielle Algérie Presse Service (APS). Le responsable s’est exprimé lors de sa visite à l’hôtel où sont hébergées ces personnes pour être mises sous observation pour une durée de 14 jours, selon l’APS.

«Je rassure nos concitoyens qu’il n’y a aucun cas positif parmi les personnes rapatriées», a déclaré le ministre, précisant toutefois qu’elles sont «contraintes de rester dans cet établissement hôtelier et ce, conformément aux recommandations internationales de l’OMS». «Cela ne veut pas dire que ces personnes sont infectées, autrement nous les aurions conduites vers un hôpital », a-t-il précisé.

Pour ce qui est des cas suspects parmi les passagers en provenance de Chine via les villes du Caire, de Dubaï, de Doha ou d’Istanbul, Abderrahmane Benbouzid a indiqué que ces personnes «subiront des tests au niveau de l’aéroport et passeront par la caméra thermique».

Air Algérie suspend ses vols en direction de la Chine

Sur ordre du Président Abdelmadjid Tebboune, un avion spécial d’Air Algérie a rapatrié, lundi 3 février de la ville de Wuhan en Chine, 31 Algériens, dix Tunisiens, trois Libyens et quatre Mauritaniens. Les Tunisiens ont regagné leur pays juste après leur arrivée à Alger à bord d’un avion militaire affrété par l’armée algérienne.

À la suite de cette opération de rapatriement, le porte-parole d’Air Algérie, Amine Andaloussi, a annoncé le même jour la suspension des vols de la compagnie nationale algérienne vers la Chine en raison de l’épidémie du coronavirus.

Bilan de l’épidémie du coronavirus

Un premier décès hors de Chine a été signalé le 2 février par l’OMS aux Philippines. Un dernier bilan rendu public par les autorités chinoises ce 3 février fait état de 361 morts, dont 57 décès ont été enregistrés rien qu’au cours des dernières 24 heures, tandis que le nombre d’infections confirmées s’élève à presque 17.500.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

«Vivre le naufrage»: Michel Onfray prédit le déclin de la société française
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
Des bandes de banlieue profitent de soirées «Projet X» à Paris pour tabasser et racketter les fêtards – vidéo choc
La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
Tags:
décontamination, contamination, épidémie, rapatriement volontaire, rapatriement, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook