Maghreb
URL courte
Par
8264
S'abonner

Deux trafiquants de drogue, un Algérien et un Marocain, ont été arrêtés dans la ville d’Oujda au Maroc, à la frontière avec l’Algérie, alors qu’ils étaient en possession de 50.000 comprimés d’ecstasy et d’importantes sommes d’argent, indique un communiqué de la DGSN. En 2019, 974.983 comprimés de cette drogue ont été saisis dans le royaume.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) marocaine marocaine a annoncé l’arrestation de deux trafiquants de drogue dans la ville d’Oujda, à la frontière avec l’Algérie. Les deux mis en cause, un Algérien et un Marocain, avaient en leur possession des dizaines de milliers de comprimés d’ecstasy et des sommes importantes d’argent en monnaie locale, a précisé la même note.

«Dans une opération conjointe de la police judiciaire de la ville d’Oujda et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), deux trafiquants de drogue, un Algérien et un Marocain, ont été interpellés avec en leur possession 50.000 comprimés d’ecstasy et des sommes importantes d’argent en dirhams», a affirmé la DGSN.

Le bilan 2019 de la lutte antidrogue

Dans un communiqué relayé par l’agence officielle Maghreb Arabe Presse (MAP), la DGSN a annoncé que les quantités de drogues saisies en 2019 avaient atteint un record grâce aux opérations conjointes des services de la Sûreté nationale et de la DGST.

Ainsi, selon le communiqué, 1.407.451 comprimés de psychotropes, dont 974.983 d’ecstasy importés d’Europe, ont été saisis en 2019.

Par ailleurs, la DGSN a indiqué que 179,7 tonnes de résine de cannabis, 542,5 kilogrammes de cocaïne, et 7,196 kilogrammes d’héroïne ont été récupérés par la police durant la même année.

Enfin, la DGSN a souligné que dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants, 127.049 personnes ont été arrêtées en 2019, soit une augmentation de 38% par rapport à l’année précédente.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
saisie, ecstasy, trafic de drogue, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook