Maghreb
URL courte
6731
S'abonner

Dans le nord-ouest du Maroc, une mineure a été kidnappée par trois hommes qui l’ont soumise à des sévices physiques à des fins de sorcellerie, rapporte la presse.

Une marocaine mineure a été kidnappée, torturée et mutilée par trois hommes à Benahmed, dans la banlieue de Settat, dans le nord-ouest du Maroc, rapporte le site d’information Bladi.net qui précise que des prélèvements sanguins ont été utilisés pour de la sorcellerie.

Ainsi, le média indique que mercredi 19 février, ses trois bourreaux l’ont hypnotisée avant de la conduire dans un cimetière de la ville. La victime a été retrouvée abandonnée sur les lieux, inconsciente, avant d’être transportée à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires.

Torturée à des fins de sorcellerie

Lors de sa prise en charge à l’hôpital, les médecins ont découvert des tatouages mystérieux sur ses bras et ses jambes, où du sang avait été prélevé pour la fabrication de talismans à des fins de sorcellerie, explique le site d’informations.

Une enquête a été ouverte sous la supervision du procureur général de la Cour d’appel de Benahmed suite à une plainte déposée par la famille de la victime.

Auparavant, deux Koweïtiens avaient été mis en cause dans des affaires de détournement de mineures.

Au Maroc, 2.500 actions en justice ont été engagées par le ministère public en 2018 contre des personnes ayant commis des agressions sexuelles sur des enfants, selon un bilan officiel.

Lire aussi:

Santé publique France dévoile la carte des zones les plus touchées par le Covid-19 - photo
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
sorcellerie, tatouage, kidnapping, tortures, enfants, mineurs, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook