Maghreb
URL courte
Par
22499
S'abonner

Le palais du roi Mohammed VI à Marrakech a fait l’objet d’une alerte au Covid-19, indique Assabah qui informe que l’un de ses employés a été contrôle positif au coronavirus. L’entourage professionnel du malade a été mis en quarantaine, précise la source.

Un employé du palais royal à Marrakech, au Maroc, a été dépisté positif au Covid-19, rapporte le site d’information arabophone Assabah qui informe que tous les employés de la résidence ont été placés quarantaine pendant 14 jours.

Ainsi, le média précise que la personne en question est originaire de la ville de Ksiba dans la région de Beni Mellal. Elle a été contrôlée positive il y a 48h. Elle a depuis été admise à l’hôpital militaire de la ville.

Par ailleurs, Assabah souligne que tous les membres de la famille ainsi que son entourage professionnel ont été placés en isolement sanitaire pendant 14 jours, le temps d’effectuer les test de dépistage.

Le palais royal a subi une grande opération de désinfection avant d’être placé sous très haute surveillance, indique le média.

Le dernier bilan au Maroc

Dans un second communiqué rendu public ce jeudi 2 avril à 18h, le ministère marocain de la Santé indique que 617 cas de contamination au coronavirus sont pris en charge dans les hôpitaux. 44 personnes sont décédées et 30 ont guéri. La distribution régionale montre que les régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra et Fès-Meknès concentrent plus de 60% des cas de contamination au coronavirus recensés au Maroc.

Lire aussi:

Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Une nouvelle carte du déconfinement rendue publique lors du discours du Premier ministre
Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Tags:
pandémie, épidémie, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, roi Mohammed VI du Maroc, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook