Maghreb
URL courte
Par
65215
S'abonner

Le système antiaérien Pantsir-S1 récupéré par l’armée du gouvernement d’union nationale libyen à la base aérienne d’al-Watiya est d’origine émiratie, a expliqué un expert militaire à la revue Forbes. Le porte-parole du gouvernement libyen a confirmé cette affirmation, selon le site tunisien Kapitalis.

Appuyées par les drones turcs, les forces armées du gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont réussi lundi 18 mai à prendre le contrôle de la base aérienne d’al-Watiya, à 140 kilomètres au sud-ouest de la capitale Tripoli. Lors de cette opération, un système de défense antiaérienne de type Pantsir-S1 a été fortement endommagé par un tir d’un drone qui a visé le bunker où il se trouvait protégé. Des photos et des vidéos du Pantsir-S1 en question ont largement circulé sur le Net, accompagnées de commentaires insinuant qu’il avait été livré par la Russie à l’Armée nationale libyenne (ANL), commandée par le maréchal Khalifa Haftar. Des experts militaires ont remis en cause cette allégation, indiquant la véritable provenance de ce système.

Ainsi, selon Oded Berkowitz, analyste du renseignement cité par la revue Forbes, plusieurs systèmes Pantsir-S1 sont arrivés en Libye au cours des deux dernières années. Pour lui, il s’agit «du modèle fourni aux Émirats arabes unis, qui est monté sur le camion à huit roues Man-SX 45 de construction allemande». «Ce véhicule est unique aux systèmes fournis par les Émirats», a-t-il ajouté, soulignant qu’il n'est pas surprenant qu'un rapport du Conseil de sécurité de l’Onu ait indiqué qu'ils avaient été remis par les Émirats arabes unis à l'ANL.

D’où vient le Pantsir-S1 d’al-Watiya?

Sur son compte Twitter, Oded Berkowitz a publié les photos du Pantsir-S1 récupéré à la base d’al-Watiya qui confirment effectivement que le système antiaérien était monté sur un châssis de type Man-SX 45 allemand.

Une vidéo de la parade faite par les forces armées du GNA qui ont exhibé le Pantsir-S1, montre que c’est le modèle émirati dont il s’agit.

À comparer ces images à celles des Pantsir-S1 russes, la différence est flagrante.

Selon le site d’information tunisien Kapitalis, même le porte-parole du GNA, Mohammed Al-Giblawi, a confirmé cet état de fait. En effet, selon le média, il a déclaré devant la presse que le Pantsir-S1 récupéré «avait été remis à l’ALN par les Émirats», accusant «Abou Dabi de fournir un soutien à Khalifa Haftar». Pour Kapitalis, les affirmations de M.Al-Giblawi mettent ainsi fin à la controverse sur l’origine du système.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Tags:
Pantsir-S1, Pantsir-S, crise libyenne, Émirats Arabes Unis, Russie, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook