Moyen-Orient
URL courte
Par
9523
S'abonner

L’Iran s’engage aux côtés des Yéménites dans leur guerre contre l’agression étrangère dirigée par l’Arabie saoudite, a déclaré l’assistant principal du ministre iranien des Affaires étrangères chargé des affaires politiques, a rapporté l’agence officielle Irna.

Lors d’un point presse tenu dimanche 11 octobre à Téhéran, l’assistant principal du ministre iranien des Affaires étrangères chargé des affaires politiques, Ali Asghar Khaji, a affirmé que l’Iran ne ménageait aucun effort pour «défendre le peuple du Yémen» contre l’agression étrangère, selon l’agence de presse iranienne Irna. Dans le même sens, le diplomate a également souligné que son pays menait une offensive «sur le plan international» en soutien au Yémen.

«L'Iran mobilise toutes ses forces et capacités pour défendre le peuple yéménite opprimé», a déclaré M.Khaji, soulignant que son pays «menait également une bataille sur le plan international en lançant de nombreuses consultations régionales et internationales».

L’Iran «la plus grave menace» dans la région?

Le 9 septembre, lors d’un sommet ordinaire des ministres des Affaires étrangères de la Ligue des États arabes au Caire, le chef de la diplomatie saoudienne, Fayçal ben Farhane ben Abdallah al-Saoud, a affirmé que «le soutien du régime iranien aux milices armées était la plus grave menace qui pesait sur la région arabe», a rapporté la chaîne saoudienne Al-Arabiya.

Tout en soulignant que ces «milices faisaient des ravages et semaient le chaos et la désolation dans de nombreux pays arabes», le ministre a appelé «la communauté internationale à déployer plus d’efforts pour imposer aux milices houthies au Yémen d'arrêter leurs agressions».

En réponse à ces accusations, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Saeed Khatib Zadeh a déclaré vendredi 11 septembre lors d’une conférence de presse à Téhéran que «certains pays de la région devraient concentrer leurs efforts pour affronter la principale source de menace pour la zone, c'est-à-dire l'entité sioniste, au lieu de faire des déclarations vides de sens et de servir les intérêts des États-Unis et de cette entité», selon Irna.

Dans le même sens, le responsable a exprimé «ses regrets quant aux questions absurdes et répétées mentionnées dans la déclaration du comité quadrilatéral de la Ligue des États arabes», affirmant qu’elles «représentaient un cercle vicieux d'intimidation contre l'Iran et de normalisation de l'entité sioniste illégitime».

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
coalition arabe, Arabie Saoudite, Riyad, Yémen, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook