Moyen-Orient
URL courte
Par
11649
S'abonner

Sur ordre de Trump, l’état-major du CENTCOM pour le Moyen-Orient va s’élargir en incluant Israël «afin d’encourager la coopération avec les États-Unis [et les pays arabes, ndlr] contre l'Iran», ont confié des responsables américains au Wall Street Journal.

Des responsables américains ont affirmé sous couvert d’anonymat au Wall Street Journal (WSJ) que Donald Trump avait ordonné au Pentagone d’élargir la base du Commandement central des États-Unis pour le Moyen-Orient (CENTCOM) afin d’intégrer Israël pour faire face à l’Iran avec les pays arabes alliés de la région.

«Le Président Trump a ordonné à l’état-major du CENTCOM pour le Moyen-Orient d’élargir sa base pour inclure Israël dans une réorganisation de dernière minute de la structure de défense américaine que les groupes pro-israéliens préconisent depuis longtemps afin d’encourager la coopération avec les États-Unis [et les pays arabes, ndlr] contre l'Iran», rapporte le WSJ.

Le média ajoute que ce «réaménagement signifie qu’à l’avenir le CENTCOM supervisera la politique militaire américaine dans la région impliquant à la fois Israël et les nations arabes alliées».

Un changement de cap

Le WSJ rappelle que le CENTCOM a été créé en raison de l'acrimonie entre Israël et certains pays arabes alliés du Pentagone au Moyen-Orient.

En effet, la politique de sécurité américaine envers Israël «a longtemps été attribuée à son commandement européen», explique le média . «Cet arrangement a permis aux États-Unis de mener leur politique envers les États arabes sans avoir à associer Israël qui à l'époque était considéré comme un ennemi dans le monde arabe».

À la suite des accords de normalisation conclus entre Israël, les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Maroc et le Soudan, «des groupes de pressions pro-israéliens ont intensifié leurs efforts pour que le commandement central assume la responsabilité des opérations militaires et de planification impliquant Israël afin de favoriser une plus grande coopération avec ses voisins arabes».

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid au-dessous des 20.000 en France
Crachats, injures, huées: des journalistes de nouveau pris à partie par des anti-pass – images
Réacteur nucléaire «propre»: après l’abandon français, la victoire chinoise
Un amiral américain décrit le cas où l’Otan tirerait sur des navires russes
Tags:
Israël, CENTCOM (United States Central Command), Pays du Golfe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook