Moyen-Orient
URL courte
Par
6242
S'abonner

Des membres du groupe terroriste Front al-Nosra* ont attaqué au mortier un point de passage de Saraqeb, une ville du gouvernorat d’Idlib, et l’ont en outre visé au moyen d'un drone armé artisanal, annonce la Défense russe.

Le point de passage de Saraqeb, récemment ouvert dans le gouvernorat d’Idlib, a été attaqué au mortier et via un drone armé par les radicaux du groupe terroriste Front al-Nosra*, a rapporté lors d’un point de presse ce 24 février le contre-amiral Viatcheslav Sytnik, chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Des membres du groupe terroriste Front al-Nosra* ont mené le 24 février une attaque au mortier contre le poste de passage de Saraqeb et l’ont également frappé avec un drone artisanal», a-t-il déclaré.

Trois nouvelles «portes»

Les points de passages de Saraqeb, Miznas et Abu Azeidin, destinés à assurer la sortie des résidents d'Idlib, ont ouvert le 22 février, a-t-il rappelé.

Suite à l’attaque, le commandement russe a pris la décision de faire évacuer le personnel administratif du poste.

Selon le contre-amiral Sytnik, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie appelle le commandement des troupes turques contrôlant les territoires du nord-ouest syrien à assurer la sécurité des civils souhaitant se servir des points de passage.

*Organisation terroriste interdite en Russie.

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Tags:
Front al-Nosra, terrorisme, attaque, Saraqib
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook