Moyen-Orient
URL courte
Par
3813
S'abonner

Un bateau israélien en route pour Singapour depuis l'Arabie saoudite a été touché dans la soirée du jeudi 25 février par une explosion dans le golfe d'Oman. Malgré des dégâts, l’incident n’a fait aucune victime. La cause est pour le moment inconnue.

Le MV Helios Ray, bateau israélien transportant des véhicules depuis Dammam, ville portuaire de l'est de l'Arabie saoudite, vers Singapour «a été victime d'une explosion dans le golfe d'Oman», indique dans un rapport publié ce vendredi 26 février Dryad Global, société spécialisée dans la sécurité maritime.

«Bien que les détails concernant l'incident restent flous, il reste une possibilité réaliste que l'événement soit le résultat d'une activité asymétrique de l'armée iranienne», indique Dryad Global qui ajoute que le navire «est la propriété d'Helios Ltd, une société israélienne enregistrée sur l'île de Man».

D’après le Bureau des opérations commerciales maritimes du Royaume-Uni (UKMTO), qui ne donne aucun détail sur sa cause possible, l'incident s'est produit jeudi à 20h40 GMT.

«Une enquête est en cours. Le navire et l'équipage sont en sécurité», précise l’UKMTO qui exhorte les navires de la région à faire preuve de prudence.

Les données de la société Refinitiv montrent que le navire se dirige actuellement vers le port de Dubaï.

Le caractère des dégâts

Un responsable de la Défense américaine a déclaré à Reuters que l’explosion, qui s’est produite au-dessus de la ligne de flottaison, a fait des trous des deux côtés de la coque.

De son côté, le propriétaire du navire Rami Ungar, cité par la chaîne publique israélienne KAN, parle de trous «d'environ 1,5 mètre de diamètre».

«Nous ne savons pas encore si cela a été causé par des tirs de missiles ou des mines attachées au bateau […]. Le moteur n’a pas été endommagé et il n’y a aucune victime parmi l'équipage. Nous ne savons pas s'il s'agit d'un incident en raison des tensions entre l'Iran et les États-Unis et s'il y a un lien avec le fait que le propriétaire du navire soit Israélien», explique-t-il.

Par la suite, Dryad Global a publié sur Twitter des photos des trous laissés par l’explosion.

Lire aussi:

Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en baisse en France
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Macron répond aux antivax, «irresponsables» et «égoïstes»  
Tags:
Iran, Israël, États-Unis, golfe d'Oman
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook