Moyen-Orient
URL courte
Par
215015
S'abonner

Israël a annoncé avoir accepté l'initiative égyptienne sur un cessez-le-feu bilatéral avec le groupe palestinien Hamas. Selon les médias, la trêve devrait débuter le 21 mai à 2h00. Le Hamas aurait aussi confirmé cette information.

Le cabinet de sécurité israélien a adopté à l'unanimité l'initiative de l'Égypte pour un cessez-le-feu bilatéral, qui entrera en vigueur plus tard, ressort-il d'un communiqué publié par le service de presse du gouvernement israélien.

«Le cabinet de sécurité a accepté à l'unanimité la recommandation de tous les chefs des services de sécurité, du chef d'état-major, des chefs du Shabak, du Mossad et du Conseil national de sécurité d'accepter l'initiative égyptienne sur un cessez-le-feu bilatéral et inconditionnel. L'heure du cessez-le-feu sera convenue plus tard», a indiqué le gouvernement.

Quand la trêve débute-t-elle?

D'après les médias, une trêve «mutuelle et simultanée» entrera en vigueur à Gaza le 21 mai, à 2h00 heure locale (le 20 mai, 23h00 GMT). Selon Reuters, un représentant du Hamas a confirmé que le groupe cesserait le feu dans la nuit du 20 au 21 mai. L'information sur le cessez-le-feu a en outre été confirmée par le Jihad islamique*, note l'agence France-Presse. D'après l'AFP, l'Égypte sera chargée de veiller au respect du cessez-le-feu.

Toutefois, la chaîne de télévision israélienne Canal 12 rapporte que le Hamas respectera le cessez-le-feu à partir du 21 mai à midi.

Plusieurs chaînes de télévision et journaux israéliens ont précédemment indiqué que le cabinet de sécurité israélien avait décidé d'arrêter les frappes contre la bande de Gaza après 11 jours d'affrontements armés.

Un cessez-le-feu unilatéral?

Entretemps, les sirènes se sont déclenchées dans les régions israéliennes proches de la bande de Gaza, a annoncé Tsahal.

Osama Hamdan, membre du bureau politique du Hamas, a déclaré à la chaîne de télévision Al-Aqsa du mouvement islamiste qu'Israël avait reconnu sa défaite en annonçant un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.

«Décréter un cessez-le-feu unilatéral est une déclaration de défaite, et la résistance est toujours capable de lutter de toutes ses forces», a noté M.Hamdan.

Hostilités à la frontière de la bande de Gaza

Le Hamas et Tsahal échangent des frappes depuis le 10 mai. Des tirs de roquettes en provenance de la bande de Gaza ont commencé deux jours après des émeutes à Jérusalem-Est provoquées par la décision d’un tribunal israélien d’expulser des familles arabes du quartier de Cheikh Jarrah. Selon Tsahal, quelque 4.340 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza depuis le début de l'escalade.

Au moins 12 personnes ont été tuées et plus de 50 grièvement blessées côté israélien. Les frappes aériennes israéliennes de représailles ont fait 232 morts dont 65 enfants et 1.900 personnes blessées dans la bande de Gaza, selon le ministère palestinien de la Santé.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Une candidate du RN suspendue en Auvergne-Rhône-Alpes pour un tweet antisémite
Tags:
Bande de Gaza, trêve, Hamas, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook