Moyen-Orient
URL courte
Par
Offensive des talibans après le retrait US d’Afghanistan (86)
41613
S'abonner

Alors que les talibans* enchaînent les conquêtes sans grande résistance, à la faveur du retrait des forces américaines et de l'Otan, des centaines de détenus, dont de nombreux partisans du mouvement islamiste se sont échappés d’une prison de l’est du pays.

Quelques centaines de prisonniers ont pu s’échapper de l’établissement pénitentiaire principal de Tcharikar, capitale de la province du Parwan dans l’est de l’Afghanistan, a fait savoir ce dimanche 15 août l’agence de presse Pajhwok Afghan News.

Les informations divergent quant à l’origine des événements.

Au micro de Pajhwok Afghan News, le chef de la police provinciale, Abdul Rauf Uruzgani, a indiqué que l’évasion avait été le résultat d’une négligence de l’administration de la prison.

Une autre source a quant à elle affirmé à l’agence qu’environ 600 détenus, parmi lesquels des talibans*, avaient lancé une émeute, qui avait obligé les autorités à tous les libérer.

D’après des habitants, les faits ont été accompagnés de tirs du service de sécurité du pénitencier, semant la panique dans les quartiers avoisinants.

Les talibans* bientôt au pouvoir en Afghanistan?

Ce dimanche 15 août a toutes les chances d’entrer dans l’histoire mondiale comme la dernière journée des affrontements militaires entre les forces du Président afghan Ashraf Ghani et les groupes armés des talibans*.

Encerclée par les islamistes, Kaboul, la capitale afghane, est restée jusqu’à ce moment la seule grande ville d’Afghanistan contrôlée par les troupes gouvernementales.

Un porte-parole du mouvement islamiste radical a déclaré que les talibans* voudraient un transfert «pacifique» du pouvoir dans le pays qui devrait avoir lieu «dans les jours à venir».

L’évacuation des employés de plusieurs missions diplomatiques fonctionnant à Kaboul a débuté ce 15 août.

Le retour au pouvoir en Afghanistan des talibans*, actuellement plus que probable, est devenu possible sur fond de retrait du pays des troupes américaines, qui y étaient présentes depuis 2001. En quelques mois, les groupes armés de ce mouvement islamique ont réussi à occuper la majorité du territoire afghan pour prétendre, à cette date, contrôler toutes les frontières de l’Afghanistan.

Avec le changement des priorités politiques dans ce pays extrêmement troublé depuis une quarantaine d’années, les prisons afghanes, dont notamment celle de Tcharikar, vidée ce dimanche, pourraient malheureusement se remplir avec de nouveaux détenus.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Offensive des talibans après le retrait US d’Afghanistan (86)

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
Afghanistan, talibans, prison, évasion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook