Ecoutez Radio Sputnik
    Anastasia Bryzgalova

    Ressemblant à une star d'Hollywood, une curleuse russe rejette les compliments avec grâce

    © Sputnik . Vladimir Pesnya
    Jeux olympiques d'hiver de 2018
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    6171

    Croulant sous une vague de compliments pour ses yeux perçants ou pour son physique de top-modèle, l'athlète russe Anastasia Bryzgalova s'est dit flattée, tout en affirmant qu'«on n'obtient pas de médailles pour sa beauté».

    Retrouvez plus d'articles sur les JO-2018 dans notre dossier spécial

    Accueillie plus que chaleureusement aux Jeux olympiques pour son apparence remarquable, Anastasia Bryzgalova, athlète olympique de Russie de 25 ans qui participe au tournoi de curling double mixte, a décidé de couper court aux compliments sur son physique qu'elle reçoit en nombre.

    «On n'obtient pas de médailles pour sa beauté», a-t-elle déclaré à l'antenne de la télévision russe. «Bien qu'il soit flatteur pour nous [sportives russes] de recevoir des compliments.»

    Malgré tout, des utilisateurs des réseaux sociaux de tous les coins du monde ont continué à lui faire des éloges.

    «Je ne m'y connais pas très bien en curling, mais Anastasia Bryzgalova a fait de moi un supporter.»

    «Je ne m'intéressais pas aux Jeux olympiques d'hiver, aucun intérêt pour le curling jusqu'à aujourd'hui. En voilà la raison — Anastasia Bryzgalova.»

    «L'équipe russe du curling double mixte est dirigée par Anastasia Bryzgalova qui ressemble à Angelina Jolie à l'âge de 21 ans si elle avait pris le balai de curling en main.»

    Le couple russe Anastasia Bryzgalova / Alexander Krushelnitsky a décroché mardi la médaille de bronze au tournoi olympique de curling double mixte en gagnant 8-4 face à la Norvège, pour la première fois de l'histoire du curling russe.

    Anastasia Bryzgalova n'était pourtant pas la seule à conquérir les cœurs des internautes. La patineuse artistique canadienne Gabrielle Daleman, âgée de 20 ans, a fait s'interroger les internautes si elle n'était pas une parente plus ou moins éloignée de Kim Kardashian.

    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

    Lire aussi:

    «Elle ressemble à un top-modèle»: les internautes craquent pour une curleuse russe
    Curling: une belle Russe décroche la première médaille de la Russie dans ce sport
    Le TAS retire la médaille de bronze au curleur russe reconnu coupable de dopage
    Tags:
    curleur, sportives, médailles olympiques, médaille, réactions, beauté, sport, athlètes, curling, JO 2018 de Pyeongchang, Anastasia Bryzgalova, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik