Politique
URL courte
Par
557
S'abonner

Les députés ont voté l’article 4 de la loi sur la sécurité globale, proposant la création d’une police municipale à Paris. Mais la question de son armement reste sujette à controverses.

L’Assemblée nationale a ouvert la voie à la création d’une police municipale parisienne, en votant l’article 4 de la loi sur la sécurité globale. Un vote qui offre désormais un cadre législatif à la mise en place d’une telle force de police dans la capitale.

Sur Twitter, Gérald Darmanin a salué la décision des parlementaires, qui mènera selon lui à une «évolution historique», permettant de renforcer la sécurité des Parisiens.

Anne Hidalgo, qui avait fait de la création de ce corps de police une promesse de campagne, a également salué sur Twitter «l’aboutissement d’un travail qu[’elle] porte depuis deux ans».

Une police désarmée?

La question de l’armement des futurs policiers municipaux reste cependant ouverte. Pour l’heure, la municipalité s’oppose à la mise à disposition des agents d’armes létales.

«L'armement introduit un risque de confusion entre police municipale et police nationale qui, elle, doit être mobilisée contre le terrorisme, le grand banditisme, le trafic de drogue. Nous ne voulons pas non plus que la création de la police municipale soit un prétexte pour un désengagement de la police nationale», explique ainsi au Parisien Nicolas Nordman, adjoint à la sécurité de la ville.

Une position que critiquent certains membres de l’opposition, à commencer par Rachida Dati, adversaire malheureuse d’Anne Hidalgo aux dernières élections municipales. Dans un récent message sur Twitter, cette dernière a soutenu que l’«Etat «devrait imposer l’armement des policiers municipaux quand la sécurité des Français est en danger», citant en exemple la police municipale niçoise, intervenue lors du récent attentat dans la cathédrale de sa ville.

Sur le plateau de BFM TV, Anne Hidalgo avait déclaré pour sa part que la police municipale de Nice n’était pas son «modèle».

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
Paris, Rachida Dati, Gérald Darmanin, Anne Hidalgo, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook