Politique
URL courte
Par
305105
S'abonner

Selon Europe 1, le chef de l’État prépare déjà sa campagne pour 2022. Il a chargé le député LREM Thierry Solère de convaincre des élus de droite de rejoindre son camp, et l’eurodéputé Stéphane Séjourné de faire de même à gauche et au centre.

Un peu plus d’un an avant le début du scrutin présidentiel, Emmanuel Macron commence à préparer sa campagne afin de pouvoir rester cinq années supplémentaires à l’Élysée. D’après des informations d’Europe 1, il a déjà sollicité son entourage pour commencer à rassembler des élus autour de sa candidature.

Le Président aurait chargé Thierry Solère, député LREM (La République en marche) anciennement LR (Les Républicains), pour trouver des personnalités de droite susceptibles de le rejoindre. Auprès de la gauche et du MoDem (Mouvement démocrate), c’est l’ancien socialiste et actuel eurodéputé Stéphane Séjourné qui doit convaincre. Un travail discret «à la manière des services de renseignement», décrit le média.

Son discours de campagne se baserait sur l’apaisement et la réparation économique et sociale du pays, «sans lyrisme, sans idéologie, en essayant d'être simplement efficace», ajoute Europe 1.

Convaincre sur l’Europe

Autre point important: la France présidera le Conseil de l’Union européenne au premier trimestre 2022. Décriée par certains pour son manque d’efficacité dans la gestion de la crise sanitaire, l’UE sera un point sur lequel Emmanuel Macron devra convaincre ses électeurs.

Selon un sondage Elabe datant du mois d’août, 34% des Français estimaient que l’appartenance à l’UE apporte plus d’inconvénients que d’avantages, 27% pensaient l’inverse, et 39% considéraient qu’elle a autant d’avantages que d’inconvénients. Plus de la moitié (58%) ont répondu qu’elle n’avait pas été à la hauteur de la crise du coronavirus.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
Union européenne (UE), La République en Marche! (LREM), campagne électorale, Présidentielle France 2022, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook