Politique
URL courte
Par
726270
S'abonner

La popularité de Macron et Castex a augmenté par rapport au mois précédent, montre un récent sondage réalisé par YouGov pour Le HuffPost. Ce dernier estime que le Président ne profite pas pleinement de l’effet du déconfinement programmé en France.

La popularité d’Emmanuel Macron et celle de son Premier ministre semblent refleurir, indique le baromètre YouGov réalisé pour Le HuffPost et paru le 7 mai. Le sondage a été fait les 3 et 4 mai, soit après l’annonce du déconfinement en France et la révélation de son calendrier.

Notamment, la cote de popularité du Président a regagné un point après en avoir perdu trois le mois dernier. Une goutte dans l’océan? Pas spécialement, si l’on tient compte du fait que la popularité de Macron progressent dans toutes les franges de l’opinion. De ce fait, il se situe à 30% d’opinions favorables. Toutefois, il perd les deux points auprès de ceux qui adoptent la vision de la gauche modérée et de l’extrême-droite.

Pourtant, il a encore du chemin à faire, au moins jusqu’aux 34 % qu’il avait en février et en novembre 2020, ce qui était le plus haut niveau de sa cote de popularité depuis les 41 % de début 2018, toujours selon les sondages effectués par YouGov.

Et le Premier ministre?

Alors qu’en avril, le baromètre réalisé par YouGov indiquait que la cote de popularité de Jean Castex atteignait son plus bas niveau avec 25 % d’opinions favorables, depuis une légère progression de deux points supplémentaires a été enregistrée.

Le Premier ministre, dont la popularité suit souvent celle du chef de l’État, reste perdant chez les sympathisants de droite et d’extrême-droite.

En ce qui concerne l’action gouvernementale, elle aussi est validée avec une hausse de trois points pour atteindre 27% d’opinions favorables.

Le YouGouv précise que l’enquête a été réalisée du 3 au 4 mai 2021 auprès de 1.001 personnes représentatives de la population nationale, âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

D’autres sondages sur le chef d’État

Alors que l’élection présidentielle se rapproche, les sondages de l’opinion publique sur les futurs candidats deviennent plus en plus populaires. Notamment, selon l’un d’eux, réalisé en avril par Odoxa-Dentsu Consulting, l’image du Président de la République continue de se dégrader, car seuls 38% des Français estiment qu’Emmanuel Macron est «un bon Président» (-1 point depuis mars et -5 points par rapport à novembre où sa popularité était à un pic avec 43% d’opinions positives). Alors que 62% jugent son bilan à l’Élysée depuis 2017 comme «mauvais». Un sondage a été réalisé pour la presse régionale et France Inter.

En outre, d’après un autre sondage réalisé par BVA et publié le 23 avril, six Français sur 10 (61%) ont affirmé qu’ils ne voteraient pas pour Emmanuel Macron au premier tour s'il se représentait. Pourtant, 11% des personnes interrogées se sont déclarées prêtes à lui donner leur voix dès le premier tour, tandis que 28% ont affirmé qu’elles «pourraient le faire».

Par ailleurs, les sondages promettant un nouveau duel Macron-Le Pen au second tour s'enchaînent. C'est notamment le cas de celui d'Elabe, réalisé pourhttps://elabe.fr/1-an-presidentielles-2022/https://elabe.fr/1-an-presidentielles-2022/ BFM TV.

Si au premier tour, la candidate RN semble pouvoir prendre le dessus, le second tour serait remporté, à en croire les résultats de l’étude, par le Président sortant avec 56% des suffrages exprimés.

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Rave party à Redon: la gendarmerie dénonce «une déferlante de violences à l’encontre des forces de l’ordre»
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
sondage, santé, Emmanuel Macron, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook