Ecoutez Radio Sputnik
    Le pays du spam importun

    Le pays du spam importun

    Lu dans la presse
    URL courte
    0 0 0 0


    En septembre 2010 la Douma d'Etat prévoit discuter des amendements à la loi « Sur la publicité », qui défend l'envoi du spam par SMS, MMS et la messagerie vocale sans l'accord de l'utilisateur.  Pourtant, la résolution de ce problème  exige l'introduction des mesures encore plus sérieuses. Selon les analystes du « Laboratoire Kaspersky », en trois premiers mois de cette année le part du spam dans le courriel électronique russes a atteint 85,2 %, annonce le journal « Nezavissimaya gazeta ».

    Le spam c'est non seulement un flux incontrôlé de la publicité, mais aussi des produits de contrefaçon et des services différents. Le pourriel pollue notre ordinateur par des virus, ce qui entraîne  des conséquences irréversibles. Les spécialistes sont persuadés que si l'on luttait activement contre ce mal au niveau législatif, il y aurait moins de spam  et de crimes commis dans le cyberespace.

    Une convention du Conseil de l'Europe sur la cybercriminalité lutte au niveau intergouvernemental contre les spammeurs. Dans cette convention on a enregistré des crimes tels que la violation des droits d'auteur, la diffusion de la pornographie enfantine, l'accès illégal aux informations personnelles. La Russie, aussi bien que la Chine et certains Etats de l'Amérique Latine n'ont pas encore ratifié ce document.

    Pourtant, aujourd'hui il existe deux lois, qui défendent indirectement les utilisateurs du spam, ce sont les lois fédérales « Sur la publicité » et « Sur les informations personnelles ». Elles appellent au respect d'un des principes antispams  principaux, selon lequel l'envoi des lettres est admise seulement si l'utilisateur l'a autorisé. Sinon, l'envoyeur doit assumer la responsabilité administrative.

    Commentaire

    Le célèbre homme d'action d'Internet russe, animateur de radio Alexandre Pluschev  croit que dans notre pays les utilisateurs doivent lutter eux-mêmes contre le pourriel. 

    Tout dépend de l'utilisateur qui met des filtres sur son courriel. Si l'on parle de la responsabilité législative pour l'envoi du spam, il est très difficile de trouver le coupable. Cela ne se passe pas à la main, mais à l'aide des ordinateurs infestés par des virus, qui envoient à l'ordre d'un centre des milliards des lettres pareils. Il est difficile de trouver une personne qui les gère et ce n'est pas facile de l'accuser, surtout si l'on prend en considération la punition. Si c'est une amende administrative de quelques dizaines de mille roubles, il est peu probable que quelqu'un s'y prend.  Aujourd'hui la Russie fait parti des Etats  où le flux de pourriels  est l'un des plus grand.  Il me semble que nous devons tenir compte de l'expérience internationale  pour résoudre ce problème.  Aux Etats-Unis on a introduit une responsabilité sérieuse pour le spam. Comme résultat, la quantité du courrier indésirable à l'intérieur du pays a baissé.

    C'était le commentaire  du célèbre homme d'action d'Internet russe, animateur de radio Alexandre Pluschev

     

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik