Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse 23.11.10

    Revue de presse 23.11.10

    Photo: RIA Novosti
    Lu dans la presse
    URL courte
    0 0 0

    Le président de Russie menace de punir les fonctionnaires faisant traîner en longueur le règlement des problèmes des habitants. Dmitri Medvedev s’est entretenu lundi avec les citoyens lors d’une vidéoconférence.


    Le président de Russie menace de punir les fonctionnaires faisant traîner en longueur le règlement des problèmes des habitants. Dmitri Medvedev s’est entretenu lundi avec les citoyens lors d’une vidéoconférence. Selon le président cité par le journal « Rossiiskaïa Gazeta », les habitants sont préoccupés par la montée des tarifs et la qualité des services collectifs. Plusieurs habitants sont mécontents de l’attitude formelle envers leurs demandes. Il faut assurer l’échange de données entre  la chancellerie du président et les centres de services municipaux dans les régions. Selon le journal « Novye Izvestia », les habitants de cinq régions : Primorié, Bachkirie, régions de Penza, de Smolensk et de Tver ont eu de la chance de s’adresser au président. Les sujets ont été choisis en prévision de la séance du présidium du Conseil d’Etat consacré aux problèmes des services collectifs qui se tiendra mardi à Syktyvkar, écrit le journal « Nezavissimaïa Gazeta ». De tels entretiens avec les milieux publics sont très efficaces lors de la composition du Message du chef de l’Etat à l’Assemblée fédérale, écrit le journal « Troud ».

    Le ministre russe des Affaires Etrangères Sergueï Lavrov est arrivé lundi soir à Minsk pour participer à la séance conjointe du Collège des ministères des Affaires Etrangères des deux pays. Cependant, selon les experts, la visite de M.Lavrov est le dernier avertissement de Moscou au président de Biélorussie Alexandre Loukachenko encouragé par les contacts avec l’UE, écrit le journal « Kommersant ». Il a refusé de s’entretenir avec le chef de la diplomatie russe. La visite est entreprise moins d’un mois avant les présidentielles en Biélorussie dans le contexte d’un certain refroidissement entre Moscou et Minsk. Le refus du leader biélorusse de s’entretenir avec Sergueï Lavrov est un geste démonstratif. Un tel comportement est lié aux récentes visites en Biélorussie des chefs de la diplomatie allemande et polonaise et de la présidente lituanienne Dali Gribauskaite. Les ministres européens ont promis à Minsk le concours financier de 3 milliards de dollars. Selon la présidente lituanienne, le gouvernement de Loukachenko garantit la stabilité de la Biélorussie. Encouragé par ces succès et compliments, le leader biélorusse décide qu’il est temps de durcir l’attitude envers la Russie. Selon l’analyste du Centre Mizes Yaroslav Romantchouk, cité par le journal « Kommersant », un tel comportement est peu prometteur. Selon l’expert, si Minsk poursuit les escapades antirusses, il se heurtera l’année prochaine à une authentique guerre commerciale.  

    La rémunération des étrangers à Moscou dépasse un million de roubles par mois. Les autorités moscovites ont rendu publiques les données sensationnelles sur les salaires des travailleurs étrangers invités dans la capitale. La rémunération de 46 expats travaillant à Moscou dépasse un million. Selon le journal « Nezavissimaïa Gazeta », les salaires  inférieurs à l’indice moyen enregistré à Moscou ayant atteint en septembre 39 mille roubles sont promis sur la liste des postes vacants pour les étrangers.

    Il est possible de faire ses études sur Internet, écrit le journal « Troud ». Les Universités russes introduisent activement les  programmes d’enseignement à distance. Passer une épreuve par Skype, envoyer les travaux de contrôle par poste électronique et s’entretenir avec le professeur sur Internet – telles sont les possibilités offertes aux étudiants. Le journal « Troud » a révélé les points forts et faibles d’un tel enseignement. Selon le journal, les craintes ne sont pas dénuées de fondement. La possibilité de l’enseignement en ligne dépend de la spécialisation. Il ne convient pas, par exemple, aux étudiants des facultés techniques.

    Lire aussi:

    Kiev adresse une note à Minsk pour un film russe consacré aux événements en Crimée
    Il ramasse un champignon sur la frontière d’un autre pays et les histoires commencent…
    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik