Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    Revue de presse № 2

    Lu dans la presse
    URL courte
    0 10

    Environ 1600 réfugies se sont débarqués sur l'île italienne de Lampedusa


    Environ 1600 réfugies se sont débarqués sur l'île italienne de Lampedusa qui se trouve dans le canal de Sicile de la mer Méditerranée, annonce « Rossiïskaya Gazeta ». Selon le ministère de l'Intérieur du pays, dans les camps il n'y a plus de places libres. Les premiers 199 réfugiés ont été transportés sur l'île de Lampedusa le matin, leur chaloupe a perdu le contrôle à 12 milles du port.  Ensuite les vedettes de patrouille  des gardes-frontières italiens ont aperçu d'autres navires, au bord de l'un il y avait 233 personnes, au bord de l'autre environ 250 personnes.  Outre cela, la garde côtière a reçu un signal de détresse d'une chaloupe avec 400 personnes. Les forces navales italiennes et les vedettes de Malte ont participé à l'opération de sauvetage. Depuis le début de l'année plus de 30 mille personnes se sont débarquées en Italie. Selon le Premier ministre du pays Silvio Berlusconi, l'arrivée des réfugiés en Europe c'est un vrai « tsunami migratoire » et il avait demandé  l'UE déjà en avril d'aider à loger les immigrés.

    La réunion du Conseil des ministres de l'Etat allié  de  Russie et de  Biélorussie se déroulera à Moscou, annonce le journal « Vesti ». Le Premier ministre russe, chef du Conseil des ministres de l'Etat allié de Russie et de Biélorussie Vladimir Poutine présidera aujourd'hui à Moscou une réunion du Conseil des ministres allié et rencontrera son homologue biélorusse Mikhaïl Miasnikovitch. Les chefs des ministères russes et une délégation gouvernementale de Biélorussie avec le Premier ministre Mikhaïl Miasnikovitch en tête prendront part à cette rencontre. Lors de la réunion on prévoie de discuter les questions concernant la coopération pratique entre les deux pays dans le cadre de l'Etat allié.

     Le nouveau président de la Lettonie promet de ne pas « oublier » la langue russe, annonce  RIA Novosti. Le président letton Andris Berzins qui a été investi en juillet 2011n'a pas l'intention de renoncer à l'utilisation de la langue russe. « J'ai toujours parlé et je vais parler russe. Bien sûr que pendant les discours officiels  quand le protocole l'exige je parlerai letton. Cependant, si dans une situation officieuse je peux mieux expliquer mon idée en langue russe, je parlerai russe. Où bien anglais, où allemand. Pourquoi pas? - a annoncé Berzins. Selon lui, les connaissances de la langue russe c'est souvent un point fortet ce n'est pas raisonnable d'y renoncer.

     La Corée du Nord a rendu hommage aux soldats soviétiques qui ont donné leurs vies pour la libération de la Corée, annonce ITAR-TASS. Une cérémonie solennelle de la déposition des fleurs vers le monument aux soldats soviétiques y a eu lieu aujourd'hui à l'occasion du 66ème anniversaire de la libération de la Corée. Sur le monument on a écrit: « Gloire éternelle à la Grande Armée soviétique qui a libéré le peuple coréen du joug des militaristes japonais et qui lui a ouvert une voie vers la liberté et l'indépendance ». Des chefs militaires coréens, des représentants du ministère des Affaires Etrangères de la Corée du Nord, des missions diplomatiques étrangères, des attachés militaires, l'ambassadeur de Russie à Pyongyang et les employés des compagnies russes ont participé à la cérémonie.

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Les Russes, discriminés en Lettonie, saisissent la Cour pénale internationale
    Ce duo de langues étrangères qui vous permettront de faire une carrière grandiose
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik