Ecoutez Radio Sputnik
    Revue de presse № 1

    Revue de presse № 1

    Lu dans la presse
    URL courte
    0 0 0

    La Russie promet d'aider le FMI mais compte voir son poids augmenter au sein de l'organisation, écrit Moskovskié Novosti. A la session de printemps le Fonds monétaire international a décidé de doubler ses réserves. Les contributions des Etats membres seront donc revues à la hausse.


    La Russie promet d'aider le FMI mais compte voir son poids augmenter au sein de l'organisation, écrit Moskovskié Novosti. A la session de printemps le Fonds monétaire international a décidé de doubler ses réserves. Les contributions des Etats membres seront donc revues à la hausse. A noter que le plus grand apport sera fait par les pays en difficulté – les Etats de la zone euro et le Japon. La Russie et les autres membres du groupe BRICS tardent en espérant obtenir plus de quotas en échange de leurs contributions. Evguény Gavrilenkov de la compagnie russe Troïka Dialog a dit au quotidien que les hésitations de la Russie sur le montant d'un apport supplémentaire au FMI portait un caractère plus politique qu'économique. La Russie souhaite non seulement augmenter sa contribution financière mais aussi avoir plus de poids pour la prise des décisions.

    La presse russe est perplexe : Daguir Khassavov, célèbre avocat moscovite d'origine tchétchène, a demandé d'instituer des cours de la charia en Russie. Moskovskié Novosti a eu la réaction la plus marquée en qualifiant la demande de Khasavov d'acte extrémiste. Dans un Etat de droit contemporain l'apparition des structures judiciaires parallèles est impossible car cela sape des fondements de l'ordre juridique, a déclaré sur les pages du quotidien le président du Conseil pour les droits de l'homme auprès du président russe Mikhaïl Fedotov. Le clergé musulman n'a pas soutenu la démarche de l'avocat, poursuit Moskovskiy Komsomolets en se référant aux propos de Talgat Tadjouddine de la Direction centrale musulmane. Il est surprenant de voir un avocat qui de surcroît fait de la politique, tenir des propos de la sorte, a dit à Izvestiya le politologue Gueydar Djemal.

    Les passions se déchaînent à nouveau autour de l'ex-premier ministre ukrainienne Ioulia Timochenko qui purge une peine pour abus de fonctions, écrit Nezavissimaya Gazeta. Moscou se déclare préoccupé par la dégradation de l'état de santé de Timochenko. Les Etats-Unis et l'Union européenne ont également demandé aux autorités ukrainiennes de préciser de quel traitement bénéficiait l'ex-premier ministre du pays et de garantir une aide médicale appropriée. Si la réaction de l'Occident était prévisible pour Kiev, le commentaire de Moscou fut une vrai surprise.

    Lire aussi:

    Macron et Tsipras: l’Europe doit se passer du FMI
    «En théorie», l’Europe peut se passer du FMI
    La Grèce saura se passer du FMI, selon Tsipras
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik