Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    Medvedev "espionne" ses homologues étrangers sur Facebook

    Lu dans la presse
    URL courte
    0 110

    Le premier ministre Dmitri Medvedev s'est rendu au centre d'exposition Crocus Expo pour le forum Innovations ouvertes, accompagné par ses homologues finlandais et français Jyrki Katainen et Jean-Marc Ayrault, écrit vendredi le quotidien Komsomolskaïa Pravda.

    Le premier ministre Dmitri Medvedev s'est rendu au centre d'exposition Crocus Expo pour le forum Innovations ouvertes, accompagné par ses homologues finlandais et français Jyrki Katainen et Jean-Marc Ayrault, écrit vendredi le quotidien Komsomolskaïa Pravda.

    La Russie et la France coopèrent pour l’innovation dans l'industrie nucléaire et spatiale. A l'heure actuelle, plus de 470 compagnies impliquant des capitaux français travaillent sur le marché russe.

    Avec la Finlande, la Russie travaille plutôt dans le domaine des nanotechnologies, des télécommunications, des biotechnologies et de la médecine.

    Selon Medvedev, les innovations devraient ajouter environ 1 point à la croissance économique russe à partir de 2015.

    "C'est un objectif ambitieux mais nous comptons dessus", a-t-il déclaré, tout en reconnaissant que l'Etat devrait faire des efforts démesurés pour forcer les grandes compagnies à se tourner vers l’innovation.

    "On le fait par tous les moyens, parfois très sévèrement. Sinon nous n'arriverons à rien. Nous obligeons nos grandes entreprises à travailler avec les innovateurs mais malheureusement, même dans ces conditions, la Russie n'arrive pas à créer de liens entre les compagnies innovantes, les startups et les futurs consommateurs", remarque le premier ministre.

    Medvedev a également reconnu qu'il suivait le travail des chefs de gouvernement d'autres pays via Facebook, notamment celui de Jyrki Katainen fait partie de ses "amis".

    "Je vois ce qu'il fait même si mon homologue ne donne pas souvent d’informations sur son travail. Moi, je le fais plus souvent", a déclaré Medvedev. Il a rappelé qu'il y a dix ans personne n'aurait pu imaginer l'impact des réseaux sociaux sur la politique.

    "Au début tout le monde pensait que c'était un divertissement pour les jeunes, qui s’écrivaient n'importe quoi… Il n’y avait rien de mal à ça : qu'ils s'amusent ! Mais il s'est avéré que ce n'était pas du tout le cas. Non seulement les jeunes écrivaient mais ils écrivaient des choses sensées", a déclaré le premier ministre.

    Selon lui, les réseaux sociaux et les technologies innovantes ont en commun de changer le monde.

    Par ailleurs, Medvedev a appelé à renforcer la sécurité des informations personnelles des utilisateurs internet.

    "L'hyper-connexion du monde est devenue possible grâce à l'utilisation d'internet et des technologies de transfert de données sans fil. A l'heure actuelle, le réseau web est devenu un outil d'échange d’informations non seulement entre les individus mais aussi entre les appareils, ce qui représente un autre niveau. Nous devons être conscients que cela rend le monde plus vulnérable et c'est pourquoi nous devons travailler aussi bien sur la sécurité des informations personnelles des utilisateurs que sur la protection de l'infrastructure sensible, parce que notre civilisation est très technologique", a déclaré le premier ministre russe.

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Les frappes US en Syrie laissent les mains libres aux terroristes, selon Medvedev
    Les nouvelles inventions du consortium Kalachnikov au Forum international Armée 2017
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik