Ecoutez Radio Sputnik
    Russian Expo Arms-2013

    Les blindés Armata dotés de nouveaux radars

    © Sputnik . Sergey Mamontov
    Lu dans la presse
    URL courte
    0 615
    S'abonner

    Les blindés russes seront équipés des mêmes radars que ceux des chasseurs T-50 de cinquième génération. D'après les documents du ministère de l'Industrie et du Commerce, les blindés montés sur le châssis chenillé Armata devraient être munis de ces dispositifs d'ici 2015, écrit jeudi le quotidien Izvestia.

    Les blindés russes seront équipés des mêmes radars que ceux des chasseurs T-50 de cinquième génération. D'après les documents du ministère de l'Industrie et du Commerce, les blindés montés sur le châssis chenillé Armata devraient être munis de ces dispositifs d'ici 2015, écrit jeudi le quotidien Izvestia.

    Le châssis chenillé Armata est destiné à devenir une plateforme universelle pour différents véhicules blindés lourds. Son principe modulaire devrait permettre de supporter des chars mais aussi des véhicules de défense antiaérienne, balistiques et d'artillerie. Le radar de ces véhicules, de même que le châssis, sera modulaire – c’est-à-dire que les éléments seront interchangeables pour permettre de réparer rapidement les problèmes électroniques.

    D'après le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, les forces armées recevront les premiers chars montés sur le châssis Armata en 2014-2015. La conception des technologies nécessaires pour la production en série de l'électronique du radar durera jusqu'à début 2016, selon les prévisions du ministère de l'Industrie et du Commerce. Le radar sera ensuite installé sur le matériel blindé déjà prêt.

    Selon le cahier des charges du ministère de l'Industrie et du Commerce, Armata sera doté de radars de la bande Ka (26,5-40 GHz) sur base d'un radar tridimensionnel à balayage électronique conçus à partir de céramique de basse température. Le T-50, chasseur de cinquième génération élaboré par le bureau d'étude de Sukhoi et dont la production devrait commencer en 2015, dispose d'un radar identique.

    Le radar tridimensionnel à balayage électronique se compose d'une multitude de transmetteurs microondes. Une telle antenne est capable de changer l'orientation de la localisation et ne nécessite donc pas le déplacement mécanique de la parabole du radar. Elle se distingue par sa fiabilité: la panne d'un élément n'entraîne pas une baisse significative de la puissance ou une détérioration du signal.

    Viktor Mourakhovski, expert militaire et rédacteur en chef de la revue Arsenal Otetchestva (Arsenal de la Patrie), remarque que l’installation d’un tel radar sur les blindés aidera à remplir des tâches défensives et offensives.

    "Il pourra être couplé au système de conduite de tir ou servir comme un complexe de défense active. Il comprend une antenne qui identifie les moyens offensifs qui approchent du char.
    Le radar déterminera les coordonnées et les paramètres de la menace pour que le char puisse l’éliminer", explique Viktor Mourakhovski.

    La Russie dispose déjà de chars dotés de défense active, qui permet de localiser un obus en approche, assure son suivi à partir d'une certaine distance, avant que les armes du char le détruisent. C'est ainsi que fonctionnait le système Drozd qui équipait les chars T-55. Cependant, ces systèmes n'étaient pas dotés d’un radar tridimensionnel à balayage électronique avec les avantages offerts par cette technologie.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    La plus grande raffinerie de France touchée par un important incendie - vidéo, photos
    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Tags:
    T-14 Armata, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik