Ecoutez Radio Sputnik
    Lu dans la presse

    Mistral: pas de transfert de technologie à la Russie?

    Lu dans la presse
    URL courte
    La Russie achète un BPC Mistral (316)
    0 10

    Une partie de la coque du second porte-hélicoptères Mistral commandé par la Russie arrivera de Saint-Pétersbourg en France dans les jours à venir, écrit vendredi 27 juin le quotidien Izvestia.

    Une partie de la coque du second porte-hélicoptères Mistral commandé par la Russie arrivera de Saint-Pétersbourg en France dans les jours à venir, écrit vendredi 27 juin le quotidien Izvestia.

    Aujourd'hui le transfert de technologies de la France à la Russie est soumis à une condition: Moscou ne recevra les technologies françaises des systèmes de transmissions et de contrôle opérationnel des Mistrals que si elle commandait deux bâtiments supplémentaires – ce qui est peu probable selon les experts russes. Ce blocage ne permettrait pas à la marine russe de mettre la main sur le savoir-faire français pour l'exploiter sur des navires d'autres classes.

    Selon une source proche du groupe DCNS responsable de la construction navale des Mistrals, pour l'instant la Russie obtient l'accès aux produits étrangers sans avoir la possibilité de lancer sa propre production de ces systèmes – ce serait possible uniquement si la Russie construisait deux navires supplémentaires avec la participation des spécialistes français.

    Porte-helicopteres Mistral

    Une source du complexe militaro-industriel russe a confirmé que la Russie recevait la documentation des trois systèmes présents sur les deux premiers bâtiments (la technologie de la construction en grands blocs, le système de communication avec les hélicoptères et les navires Partner de Thales et le système de combat Senit-9 de DCNS, Système d'exploitation navale des informations tactiques). Elle a également souligné que les dessins techniques fournis n'avaient aucune utilité.

    Une source du Groupe russe unifié de construction navale (OSK) a rappelé que le gouvernement avait décidé de ne pas signer le contrat pour la construction de deux Mistrals supplémentaires. Cependant, selon elle, la décision définitive sera prise après la réception des deux Mistrals déjà commandés.

    Selon un représentant du chantier naval, STX a confirmé le transfert à la Russie des technologies pour la construction de la coque. Il pense que la poursuite de la coopération internationale reste envisageable.

    Les Mistrals russes seront dotés du système de contrôle russe Sigma-E et du système de liaison satellite Centaure. L'installation sur un navire de systèmes d'origine différente pourrait entraîner des problèmes de fonctionnement et n'assurerait pas le fonctionnement du navire à part entière, souligne Viktor Kravtchenko, ex-commandant de la marine russe.

     

    Le contrat international pour la fourniture de deux Mistrals français pour 1,2 milliard d'euros a été signé en 2011. Il inclut une option pour la fourniture de deux porte-hélicoptères supplémentaires. La construction de la queue du navire est prise en charge par l'usine de la Baltique de Saint-Pétersbourg et du côté français la construction se déroule sur le chantier naval STX de Saint-Nazaire. Le premier navire devrait être transmis à la marine russe en automne 2014, le second en 2016. Le contrat des Mistrals a fait l'objet de nombreux débats auprès des experts et des politiciens. Ainsi, les experts militaires remettaient en cause l'utilité des navires de cette classe pour la marine russe.

    En mai 2014, les congressistes américains ont appelé le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen à racheter ou à louer les navires français construits pour la Russie. Les représentants du complexe militaro-industriel ont souligné que dans ce cas la Russie pourrait elle-même construire les Mistrals.

    Dossier:
    La Russie achète un BPC Mistral (316)

    Lire aussi:

    Les Mistral égyptiens seront équipés d’hélicoptères russes
    Mistral: les navires égyptiens pourraient être équipés d’armes russes
    L’équivalent russe du porte-hélicoptère Mistral sera construit d’ici 2022
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik