Ecoutez Radio Sputnik
    Poster du Premier ministre de l'Israël Benjamin Netanyahu  à Tel-Aviv le 10 mars 2015

    Israël reste fidèle au Likoud de Netanyahu

    © REUTERS / Baz Ratner
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    0 415
    S'abonner

    Les législatives anticipées israéliennes sont terminées.

    Les sondages avaient promis la victoire à l'alliance de gauche Union sioniste d'Isaac Herzog, mais cette dernière n'a finalement pas réussi à dépasser son principal rival — le Likoud de centre-droit dirigé par le premier ministre actuel Benjamin Netanyahu. Selon les sondages à la sortie des urnes, les concurrents obtiendraient 27 sièges chacun à la Knesset, le parlement israélien, qui compte 120 places. Reste à savoir si Netanyahu parviendra à conserver son poste. Une lutte acharnée est attendue dans les jours à venir entre les leaders des plus grandes fractions pour attirer les sympathies des partenaires potentiels de coalition. L'issue de ces pourparlers permettra de découvrir qui des deux concurrents obtiendra le droit de former le gouvernement la semaine prochaine.

    Le taux de participation aux législatives anticipées fut extraordinairement élevé avec plus de 73% de votants.

    Le leader du Likoud peut compter sur une alliance avec le Foyer juif (9 mandats) et Israël Beytenou (Notre maison) du ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman (5 sièges), pour lequel votent généralement les ressortissants de l'ex-URSS. Netanyahu pourrait également s'allier avec les mouvements ultra-orthodoxes Shass (9 sièges) et Yahadut Hatorah (6 sièges). Ce qui donne 54 mandats.

    Isaac Herzog pourrait éprouver plus de difficultés à trouver des alliés: il peut compter sur le soutien du parti de gauche Meretz (5 mandats) et du parti centriste Yesh Atid (12 sièges).

    Cette disposition des forces accroît les chances du premier ministre sortant de conserver son poste, qui étaient déjà élevées si son parti avait enregistré un moindre score.

    Les résultats préliminaires des législatives indiquent que la majeure partie des Israéliens soutient encore la politique étrangère intransigeante du camp de droite mené par Netanyahu.

    Lire aussi:

    Benyamin Netanyahu indésirable au Congrès américain
    Scandale sur scandale dans l'entourage de Netanyahu
    Israël: Netanyahu dissout la Knesset
    Tags:
    Avigdor Liberman, Benjamin Netanyahu, Union sioniste, Foyer juif, Yesh Atid, Meretz, Knesset, Likoud, Issak Herzog, URSS, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik