Ecoutez Radio Sputnik
    La Tour Eiffel à Paris

    Paris va reverdir l'économie mondiale

    © Flickr / Pierre Metivier
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    0 78
    S'abonner

    La communauté internationale se prépare pour le forum mondial sur le climat à Paris, qui se tiendra dans neuf mois, écrit mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Ville de Karabach
    © Sputnik . Pavel Lisitsyn
    La France, qui accueille ce sommet, compte sur une participation active de la Russie dans la campagne pour réduire les émissions des gaz à effet de serre et le passage à une économie orientée vers l'efficacité énergétique. Les participants signeront à Paris un accord global sur la lutte contre le réchauffement climatique, qui succédera au protocole de Kyoto. Le contenu du document et l'avenir de la planète viennent justement d'être évoqués lors d'une conférence franco-russe à Moscou.

    Le principal objectif des participants au sommet parisien de décembre sera de maintenir la hausse des températures à 2°C et d'arriver à zéro émission de gaz à effet de serre. Les représentants de 196 pays avaient convenu, à la conférence de Lima en mai 2014, que le nouvel accord climatique serait fondé sur le principe de responsabilité générale mais différentielle. En d'autres termes, chacun contribuera à la hauteur de ses capacités: les pays développés, mais aussi les pays émergents rejoignent la lutte contre le réchauffement climatique et chercheront à réduire les émissions des gaz à effet de serre et à préserver les ressources naturelles en partant de leurs besoins et particularités de développement.

    Selon Laurence Tubiana, représentante spéciale du Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international pour la conférence parisienne sur le climat de 2015, l'affaire pourrait aller au-delà des décisions politiques. "Les entreprises commerciales jouent un rôle clé dans la lutte contre les changements climatiques: c'est elles qui mettront en œuvre les termes de l'accord global", explique-t-elle.

    La construction de bâtiments énergétiquement efficaces est l'un des aspects prioritaires pour les entreprises françaises. A Moscou, le centre Académie Saint-Gobain érigé en 1961 correspond à ces critères. Les rénovations ont permis de réduire la consommation d'électricité pour le chauffage de 283 kWh/m² à 43 kWh/m², réduisant les émissions de gaz à effet de serre de 85%.

    Siège de l'ONU à New York
    © Sputnik . Sergei Guneev
    La Russie s'est jointe à la lutte contre les changements climatiques. "On peut dire qu'à l'heure actuelle les conditions pour une réglementation publique et marchande du développement industriel énergétiquement efficace en Russie existent déjà. Il ne reste plus qu'à mettre en place les mécanismes pour que les structures publiques et commerciales agissent. Dans ce contexte, un échange d'expériences avec nos collègues français sera très utile", a noté Alexandre Bedritski, représentant spécial du président russe pour le climat.

     

    Lire aussi:

    Les célébrités soutiennent le combat de l'Onu pour le climat
    Lutte contre le réchauffement climatique: l'UE lève le pied
    Les animaux menacés par le réchauffement climatique
    Changement climatique: Moscou appelle à un nouveau protocole
    Tags:
    réchauffement climatique, gaz à effet de serre, climat, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik