Lu dans la presse
URL courte
Par
0 211
S'abonner

Le Tadjikistan est menacé au sud par la vague terroriste: les chefs de la diplomatie des pays membres de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), notamment Sergueï Lavrov pour la Russie, se sont réunis à ce sujet à Douchanbé et ont réaffirmé leur disposition à accorder au Tadjikistan une assistance militaro-technique, écrit vendredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta. 

Le ministre russe a confirmé que la Russie était prête à tenir ses engagements devant le Tadjikistan.

Le président tadjik Emomali Rakhmon a décrit la situation lors de son intervention devant les ministres au Palais des nations de Douchanbé: "Dans la zone de responsabilité de l'OTSC le terrorisme, l'extrémisme et le trafic de stupéfiants évoluent rapidement avec un impact destructeur sur la situation dans la région", a-t-il déclaré.

Le retrait de la majeure partie de la coalition internationale d'Afghanistan en 2014 et le renforcement des terroristes au Moyen-Orient et en Asie centrale sont effectivement préoccupants. Les talibans s'activent en se concentrant sur la frontière afghano-tadjike, non seulement dans la province du Haut-Badakhchan mais également dans les régions voisines.

L'apparition en Afghanistan de cellules de l'État islamique, connu pour sa cruauté, est encore plus alarmante que l'activation des talibans. Ces derniers sont plus ou moins connus et il est parfois possible de trouver un compromis avec eux. Alors que les fanatiques de l'EI et leurs idées sur le retour à l'islam "pur" ou encore la création d'une Oummat (nation) islamique sans frontières sur toute la planète sont particulièrement inquiétants.

Selon l'ambassadeur russe, depuis environ un mois et demi les troupes frontalières et les forces de sécurité tadjikes sont en état d'alerte. Toutefois, cela ne concerne pas la 201e division russe déployée à la périphérie de Douchanbé, déjà en état opérationnel pratiquement en permanence.

Après la réunion ministérielle de Douchanbé il faut s'attendre à voir adoptées de nouvelles mesures de sécurité allant jusqu'au déploiement de forces de la coalition militaire de l'OTSC à la frontière afghano-tadjike.

Lire aussi:

Sommet de l'OTSC: Bichkek propose de se pencher sur le problème du terrorisme (Bakiev)
L'OTSC élargit sa liste des organisations terroristes
Terrorisme: l'Afghanistan demande de l'aide à l'OCS
Les groupes terroristes d'Afghanistan
Tags:
terrorisme, OTSC, Etat islamique, Emomali Rakhmon, Sergueï Lavrov, Douchanbé, Tadjikistan, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook