Ecoutez Radio Sputnik
    Salmane ben Abdelaziz Al Saoud,  roi d'Arabie saoudite

    Le roi saoudien chamboule le sommet de l’État

    © AFP 2019 HO/SPA
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    0 630
    S'abonner

    Le roi Salmane d'Arabie saoudite a procédé à des changements inattendus au sein du gouvernement du pays et dans l'ordre de succession au trône, écrit jeudi le quotidien Kommersant.

    Le prince Moukrin, vice-ministre, et le ministre des Affaires étrangères le prince Saoud, qui occupait cette fonction depuis 1975, ont été relevés de leur poste.

    Le roi saoudien a également décidé de nommer son cousin Mohamed Ben Nayef comme prince héritier. Ce dernier occupe le poste de ministre de l'Intérieur et est connu comme un fervent combattant du terrorisme et un proche ami des USA. Le fils du roi, Mohamed Ben Salmane, passe également deuxième sur la liste des héritiers. Le prince Moukrin, demi-frère du roi, a perdu sa place d'héritier conformément à la déclaration du tribunal royal.

    Selon les experts, le roi cherche ainsi à consolider le pouvoir entre les mains de la troisième génération de la dynastie royale.

    Parmi les changements dans les rangs ministériels se démarque la démission du prince Saoud Ben Feyçal, à la tête du ministère des Affaires étrangères depuis 1975. Il sera remplacé par Abel Al-Joubeir, ambassadeur d'Arabie saoudite aux USA. Le poste de ministre de l'Économie revient à Adel Al-Fakieh et le chef du palais royal sera Hamad Al-Souailem.

    Après l'annonce de ces profonds changements au sein du gouvernement saoudien, le baril de Brent a perdu 0,3% à Dubaï pour atteindre, à 10 heures du matin heure locale, 64,48 dollars à l'ouverture des échanges mercredi. Alors le principal indice boursier du pays à l'ouverture a gagné presque 100 points pour atteindre 9 811 points.

     

    Lire aussi:

    Le roi Abdallah d'Arabie saoudite et ses successeurs
    Mort du roi d'Arabie saoudite: une perte irréparable (Poutine)
    Arabie saoudite: le roi Abdallah s'éteint à l'âge de 91 ans
    Tags:
    Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik