Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Poutine évoquera le nouveau monde "multipolaire" à l'Onu

    © Sputnik. Sergei Guneev
    Lu dans la presse
    URL courte
    Nezavissimaïa gazeta
    70e session de l'Assemblée générale de l'Onu (35)
    0 6960774

    Terrorisme, Syrie, Ukraine: tels seront les thèmes abordés par le président russe Vladimir Poutine dans son allocution à la 70e session de l'Assemblée générale de l'Onu, selon le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    Le chef de l'État notera que l'Ukraine a été poussée par les forces extérieures "à l'état de guerre civile", dénoncera la pratique des doubles standards dans les domaines économique et politique, ainsi que la lenteur de la réforme des institutions financières et économiques internationales.

    L'affluence de demandeurs d'asile du Moyen-Orient en Europe sera également au programme. A ce sujet, la Russie est prête à proposer sa propre expérience pour régler efficacement le problème au niveau régional et international.

    Mais le point clé de l'intervention de Poutine, d'après Lavrov, sera d'expliquer à quel point il est inutile de "geler le processus inévitable qui se déroule sous nos yeux: la formation d'un nouvel ordre mondial multipolaire" qui reflète la "formation objective de nouveaux centres de puissance économique et d'influence politique".

    L'objectivité de ce processus est confirmée par des statistiques irréfutables — selon le FMI et la Banque mondiale, en 2014 la Chine a dépassé les USA en termes de PIB mesuré en parité de pouvoir d'achat. L'économie indienne affiche également une forte croissance. L'an dernier, la Russie a dépassé l'Allemagne sur cet indice.

    Dans ce contexte on notera la situation unique de la Russie, à la fois d'ancien et de nouveau centre d'influence mondiale. A l'époque de Pierre le Grand, la Russie était déjà devenue une grande puissance reconnue. Toutefois, il ne faut pas oublier que pour des raisons bien connues dans le domaine du développement socioéconomique, la Russie a vécu en 100 ans deux véritables catastrophes nationales (1917 et 1991) après lesquelles, en dépit de pertes matérielles et spirituelles terribles, elle a dû lutter pour préserver son identité, sa place sur la scène internationale mais aussi sa propre existence.  

    Dossier:
    70e session de l'Assemblée générale de l'Onu (35)

    Lire aussi:

    L'Assemblée générale de l'Onu ouvre sa 70e session à New York
    Sergueï Lavrov et la "chambre des secrets" de l’Onu
    Assemblée générale de l'Onu: Poutine conduira la délégation russe
    AG de l'Onu: Lavrov évoque les sujets que Poutine ne manquera pas d'aborder
    Tags:
    opinion de Poutine, ONU, Sergueï Lavrov, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik